Axes de recherche

Trois axes de recherche structurent principalement les acticités du Pôle :

  • AXE TRANSITIONS ECOLOGIQUES

Le concept de transition écologique, créé par Rob Hopkins, regroupe un ensemble de principes et de pratiques formées à partir des expérimentations et des observations d'individus, de groupes, de villages, villes ou communes, lorsqu’ils ont commencé à travailler sur les problématiques de résilience locale, d'économie en boucle et de réduction des émissions de CO2. Ces principes ont été déclinés dans les domaines de l’agriculture, les usages dans les villes (avec le mouvement des villes en transition) ou plus généralement avec le principe de résilience. De nombreuses collectivités (villes, Départements, Régions), envisagent un nouveau modèle de développement en transition. Le rôle du Pôle est de permettre la mise en oeuvre d'approches pluridisciplinaires pour l'accompagnement de démarches

  • AXE EXPERTISE, ECOTOXICOLOGIE et SANTE ENVIRONNEMENT

Dans toute l'histoire de la vie sur Terre, jamais des organismes n'ont autant marqué leur empreinte dans l'environnement, modifié le climat et l'écosystème, en une demie-génération : 1360 experts de 95 pays de l'ONU admettent que nous sommes en pleine crise de la biodiversité atteignant la sixième extinction géologique des espèces, à laquelle les humains participent. Outre les conséquences globales et locales touchant l'agriculture, le développement des pathologies environnementales (cancers, maladies nerveuses, immunitaires, hormonales, de la reproduction...) chez les animaux sauvages et nous-mêmes, et outre les transformations et concentrations des sociétés en mégapoles, c'est aussi la première fois dans l'histoire de l'humanité que nous sommes aussi nombreux, que nos ressources sont autant épuisées et polluées, et que les contaminants chimiques issus de nos activités industrielles contaminent toutes les formes de vie sur la planète. La recherche et l'enseignement universitaires ne peuvent rester indifférents à de tels enjeux qui devront être mieux abordés au XXI° siècle. C'est la synthèse de ces expertises et l'analyse et l'expérimentation de solutions régionales et internationales, tout comme une recherche active sur l'étendue précise des problèmes, qui constitue l'objectif de l'axe santé environnement du Pôle. Par essence, ces études et mises en place de solutions (par exemple détoxification, dépollution, évolution des lois et d'indicateurs économiques environnementaux, cartographie des risques et de leurs gestions, meilleure connaissance des besoins sociétaux ) ne peuvent être que transdisciplinaires. 

  • AXE DROIT DES GENERATIONS FUTURES

1°) dans la transversalité juridique :

Les travaux dépassent les frontières traditionnelles entre droit privé et droit public: des recherches autant de droit privé que de droit public ont vocation à être développées. Le Pôle Risques fournit précisément une plateforme idéale pour jeter des ponts entre les disciplines juridiques sur un droit de l’avenir qui a vocation à se développer de toutes parts: droits de l’homme, droit de la concurrence, droit international, européen, droits comparés.

Nous connaissons, à l’heure actuelle un véritable changement de paradigme : le paradigme écologique s’insère dans dans une multiplicité de branches du droit. Quant à la de la convergence NBIC elle renouvelle les champs légitime du droit de la bioéthique de manière complexe et en contexte de grande accélération (V. Projet de recherche déposée au GIP Droit et Justice en 2018).

Les 17 et 18 novembre 2017, le pôle Risques a organisé le colloque Agir en Justice au nom des générations futures

2°) dans la pluridisciplinarité :

L’axe droit des générations futures ne peut prospérer qu’en se développant dans la pluridisciplinarité : les connaissances de sciences dures et sciences sociales sont nécessaires pour renouveler le droit des générations futures. Toutes les disciplines peuvent nourrir le droit des générations futures comme ce dernier peut permettre de renouveler les grilles d’analyses dans d’autres domaines scientifiques. Le Pôle Risque est précisément un lieu de rencontre, d’échanges et de convergence des intelligences dans un contexte pluridisciplinaires. Des séminaires sont organisés tout au long de l’année.

Quelques projets réalisés

- 04/02/2013 -  La responsabilité environnementale. Perspectives ouvertes par l’affaire ERIKA avec Maître Christian Huglo  (Avocat des parties civiles au procès Erika, Avocat à la Cour)
- 11/10/2016 - Conférence Tribunal International Monsanto avec Juan Ignacio Pereyra Queles, Damián Verzeñassi, Lucas Landivar, Maria Victorial Dunda, Emilie Gaillard
- 26/04/2017 - Changement climatique, changement social ? avec Annamaria Lammel, Michelle Dobré, Alice Leroy, Benoit Monange, Emilie Gaillard, Marie Toussaint, Alice le Roy
- 05/06/2017 - Moot court intergénérationnel Tony Oposa organisé par Emilie Gaillard et david Forman