l m m j v s d
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
 
7
 
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
 
16
 
17
 
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
Rdv

Séminaire

  • Lieu : Amphithéâtre de la MRSH
    Début : 06/03/2018 - 14:30
    Fin : 06/03/2018 - 17:00
    Responsable(s) scientifique(s) : Philippe MADELINE et Jean-Marc MORICEAU


    Hervé BENNEZON, Professeur agrégé d’histoire (Amiens), HDR, Vivre en pays de Santerre au siècle des Lumières : des campagnes sous influence

    Résumé : Du café dans les campagnes françaises au XVIIIe siècle ? Quelle ne fut ma surprise en découvrant aux Archives départementales de la Somme la trace de pauvres manouvriers propriétaires de deux cafetières ? J’imaginais les ruraux nés sous la Régence (1715-1723) plus sensibles au feu de l’eau de vie qu’à l’arôme du café. Il est vrai que l’histoire du petit peuple des campagnes picardes demeure pour le moins méconnue. Piqué au vif, je décidai de poursuivre les recherches et les découvertes s’accumulèrent : cafetières et tasses de faïence, paysans portant redingote et lunettes, livres relativement nombreux, vêtements aux couleurs vives dès les premières années du siècle, incessants va-et-vient entre la Picardie et Paris, brassages d’hommes, notamment de soldats au service du roi, omniprésence du célèbre tribun Gracchus Babeuf… Mes certitudes sur un monde que je supposais d’autant plus figé qu’il se trouvait enraciné au cœur du plat pays céréalier, loin de toute ville d’importance nationale, s’en trouvèrent ébranlées. Ainsi, à l’instar des populations villageoises d’Ile-de-France à la même époque, les Picards ne semblaient guère rétifs à l’innovation. L’introduction dans l’alimentation de la pomme de terre, Cendrillon transformée en fée par les bons soins du célèbre Parmentier et du sieur Dottin, maître de poste de Villers-Bretonneux ; l’invention d’outils originaux voués à optimiser la production céréalière, paraissent autant d’indices de la dynamique née des échanges entre Paris et les campagnes. Restait à étudier les masses de documents conservés dans les dépôts d’archives, afin d’appréhender les évolutions, le cheminement des « novelletés » du Roi-Soleil à Louis Capet, l’influence des Lumières jusqu’au moment où, à la faveur de la Révolution, éclatent violemment les structures sociales en place.

  • Lieu : Amphithéâtre de la MRSH
    Début : 06/02/2018 - 14:30
    Fin : 06/02/2018 - 17:00
    Responsable(s) scientifique(s) : Philippe MADELINE et Jean-Marc MORICEAU

    Jean-Robert PITTE, Membre de l’Institut, secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences morales et politiques, Du vin du Bugey au châtaignier et à la gastronomie : un itinéraire de géographe-historien »

    Résumé : Banlieusard passionné par les diverses campagnes où j’ai passé mes vacances d’enfant, par la cuisine et par le vin, j’ai réalisé mes premières recherches sur le milieu rural en préparant ma maîtrise sur le vignoble du Bugey. Puis, après une parenthèse africaine de deux années, j’ai travaillé une dizaine d’années sur les châtaigneraies européennes en mêlant le dépouillement d’archives et le travail de terrain (analyse de paysages, rencontres avec les producteurs et les transformateurs). L’exercice de la thèse d’Etat achevé, j’ai choisi de consacrer mes recherches à la gastronomie et au vin, le second thème déjà assez populaire depuis Roger Dion chez les géographes, le premier plus insolite il y a trente ans. Je suis heureux d’avoir contribué à le légitimer et à donner toute sa place à la géographie dans l’essor des études européennes sur l’alimentation (IEHCA de Tours) et dans le projet réussi de faire inscrire « Le repas gastronomique des Français » sur la liste du patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO.

     

     

  • Lieu : Amphithéâtre de la MRSH
    Début : 09/01/2018 - 09:30
    Fin : 09/01/2018 - 18:30
    Responsable(s) scientifique(s) : Philippe MADELINE et Jean-Marc MORICEAU

    La recherche en action

    Séances consacrées à l’état d’avancement des travaux des étudiants du Pôle rural (masters et doctorats)

    Exposés et débats

  • Lieu : Université de Caen / Amphithéâtre Pierre Daure
    Début : 04/04/2018 - 18:30
    Fin : 04/04/2018 - 19:30
    Responsable(s) scientifique(s) : M. Philippe FLEURY

    ______________

    Les nocturnes du Plan de Rome

    ______________

    Les Grecs et les Romains ont développé et décrit un grand nombre d’automates (vases distributeurs de liquides variés, réveille-matin, théâtres de figurines automatiques, robots…) utilisant des systèmes d’écoulement d’eau, la compressibilité de l’air, la force de la vapeur, des systèmes de contrepoids, le principe d’Archimède etc. Les traités de Philon de Byzance et d’Héron d’Alexandrie, intitulés Pneumatiques, contiennent les descriptions les plus connues. Ces automates ont pour but l’amusement et l’étonnement, même si le prétexte est la démonstration de principes physiques. Dans le cadre de la thèse qu’il prépare dans l’équipe, Jérôme Nicolle expérimentera en direct devant le public une application informatique destinée à faire comprendre le fonctionnement des automates antiques et à reproduire l’étonnement qu’ils suscitaient. Equipé d’une combinaison de capture du mouvement, il se fera servir sur la scène de l’amphithéâtre une coupe de vin mêlé d’eau par un robot virtuel…

    Pour en savoir davantageLes Nocturnes du Plan de Rome 2017-2018

  • Lieu : Université de Caen / Amphithéâtre Pierre Daure
    Début : 14/03/2018 - 18:30
    Fin : 14/03/2018 - 19:30
    Responsable(s) scientifique(s) : M. Philippe FLEURY

    ____________________

    Les nocturnes du Plan de Rome

    ____________________

    Nocturne "invité"  Eric Teyssier (Université de Nîmes, spécialiste d'archéologie expérimentale dans le domaine de la gladiature).

    Gladiateur ! Ce terme évoque généralement des boucheries aveugles où de pauvres esclaves sont sacrifiés sur l’autel de la cruauté des Romains. Les gladiateurs fascinent, aujourd’hui comme hier, par le rapport théâtralisé qu’ils entretiennent avec la mort et l'on ne retient généralement que cela. Cette focalisation est à l’origine de bien des erreurs d’appréciations et ce phénomène de société très complexe a souvent été analysé de façon très partielle. Sous le Haut Empire, la gladiature constitue aussi un laboratoire des techniques de combat beaucoup plus codifié qu'on ne l'imagine. Son importance politique, économique et même militaire mérite donc être revisitée.

    Pour en savoir davantageLes Nocturnes du Plan de Rome 2017-2018

  • Lieu : Université de Caen / Amphithéâtre Pierre Daure
    Début : 07/02/2018 - 18:30
    Fin : 07/02/2018 - 19:30
    Responsable(s) scientifique(s) : M. Philippe FLEURY

    __________________

    Les nocturnes du Plan de Rome

    __________________

    Rome à l’époque impériale était une mégapole, une ville accueillant une population considérable sur une surface assez réduite par rapport à nos échelles modernes. Or, il fallait nourrir et occuper toutes ces personnes pour assurer la stabilité du pouvoir. C’est le fameux panem et circenses (« Du pain et des jeux ») de Juvénal. Cette séance s’attardera sur les distributions gratuites de blé à Rome (le service de l’annone) : qui avait le droit à cette aide publique, comment était-elle organisée de façon pratique ? Quelle quantité de blé était-elle distribuée et où les céréales étaient-elles stockées ?

    Pour en savoir davantageLes Nocturnes du Plan de Rome 2017-2018

  • Lieu : Université de Caen / Amphithéâtre Pierre Daure
    Début : 10/01/2018 - 18:30
    Fin : 10/01/2018 - 19:30
    Responsable(s) scientifique(s) : M. Philippe FLEURY

    _______________

    Nocturnes Plan de Rome

    _______________

    A partir d’Auguste, les pouvoirs se sont peu à peu concentrés dans les mains de dirigeants, que nous appelons aujourd’hui des empereurs, et ce changement de politique a entraîné une modification de l’urbanisme de la ville. Les demeures impériales, au départ modestes, ont rapidement occupé la colline de la fondation de la ville, le Palatin, en monopolisant des superficies de plus en plus importantes. La séance sera principalement consacrée à la présentation d’une partie du grand complexe impérial du IVe siècle, la Domus Flavia, le secteur le plus prestigieux du Palais.

    Pour en savoir davantageLes Nocturnes du Plan de Rome 2017-2018

  • Lieu : Université de Caen / MRSH, salle sh 027
    Début : 09/02/2018 - 14:00
    Fin : 09/02/2018 - 17:30
    Responsable(s) scientifique(s) : Juan Carlos D’AMICO, Manuela-Águeda GARCIA-GARRIDO, Alain HUGON, Alexandra MERLE, Alejandra TESTINO-ZAFIROPOULOS

    ___________________

    Susana TRUCHUELO (Universidad de Cantabria)

    Las escrituras grises en las villas vascas durante la temprana Edad Moderna. 

                   ******

    Manuel Reyes GARCÍA HURTADO (Universidade da Coruña)

    Turistas forzosos a fi nales del Antiguo Régimen en Francia y España.

     

    Fichier(s) à téléchargerVoir l'affiche du séminaire

  • Lieu : Université de Caen / MRSH, salle sh 027
    Début : 19/01/2018 - 14:00
    Fin : 19/01/2018 - 17:30
    Responsable(s) scientifique(s) : Juan Carlos D’AMICO, Manuela-Águeda GARCIA-GARRIDO, Alain HUGON, Alexandra MERLE, Alejandra TESTINO-ZAFIROPOULOS

    ________________

    Antonio CASTILLO GÓMEZ (Universidad de Alcalá)

    La presencia del escrito en el espacio público (inscripciones, carteles, pasquines, avisos, etc.).  

          **********

    Claire BOUVIER (Université de Lille 3)

    Gouverner ad maiorem Dei gloriam : Portraits littéraires et iconographiques d’Ignace de Loyola.

     

    Fichier(s) à téléchargerVoir l'affiche du séminaire

  • Lieu : Université de Caen / MRSH, salle sh 027
    Début : 11/01/2018 - 15:00
    Fin : 11/01/2018 - 17:00
    Responsable(s) scientifique(s) : M. Bertrand CARDIN

    _______________________

    Séminaires ERIBIA 2017-2018 : Mémoires et oublis / Memory and Oblivion

    Armelle PAREY, Université de Caen Normandie, Alzheimer’s victims in fiction

    Si la maladie a toujours été présente en littérature, de nouvelles affections ont récemment fait leur entrée dans la fiction anglophone. Tel est le cas de la maladie d'Alzheimer et autres formes de démence qui perturbent le fonctionnement normal du cerveau. Ce séminaire évoquera quelques textes qui évoquent la maladie d'Alzheimer, en se concentrant sur Elizabeth is Missing d'Emma Healey (traduit en français par Corinne Daniellot sous le titre), qui a obtenu le prix Costa du premier roman en 2014.

    Au début du roman, parce qu'elle a oublié ce qui vient d'arriver à Elizabeth et qu'elle constate seulement l'absence de son amie (“Elizabeth is missing”), Maud entreprend un enquête. Dans l'esprit de Maud, cette investigation se combine à un autre, sur la disparition inexpliquée de sa sœur juste après la seconde guerre mondiale. Maud est cependant contrariée dans sa double quête par l'avancée de sa démence. Nous examinerons en détail les stratégies narratives et stylistiques mises en œuvre dans le roman d'Healey pour rendre compte du processus de l'oubli.
     

     

Pages

Facebook icon