l m m j v s d
 
 
 
 
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
 
 
 
 
25
 
 
27
 
28
 
 
30
 
 
Rdv

Séminaire

  • Lieu : MRSH - Salle des thèses
    Début : 23/03/2018 - 14:00
    Fin : 23/03/2018 - 16:00
    Responsable(s) scientifique(s) : P. Mounier

     

    La présente séance de séminaire a vocation à lancer le partenariat de recherche prévu à l’automne 2017 entre deux laboratoires (le LASLAR et le GRIC) normands par la signature d’une convention de coopération dans l’idée de renforcer le tissu des collaborations entre les unités du PRES Normandie Université. L’objet d’étude du partenariat est la question du public visé par les fictions de langue française diffusées aux XVe et XVIe siècles. Avant de mener une enquête d’envergure en réunissant des spécialistes de divers aspects de la question (colloque, Caen, 5-7 juin 2019) et d’ouvrir la réflexion vers le grand public en associant deux bibliothèques régionales (expositions et conférences, Caen, BM, 1er mai-30 juin 2019 et Rouen, printemps 2020) il semble souhaitable de définir les enjeux, le champ et les modalités d’investigation relatifs à un sujet d’une telle envergure.

    Tout en interrogeant les principes de l’écriture de fiction, conformément aux objectifs de l’axe « Territoires de la fiction », le projet entre spécifiquement dans l’axe « Actualités de l’ancien : valorisation, réception, récréation, traduction » du LASLAR par son centrage sur la question de la transmission des textes à l’époque moderne. S’il n’exclut pas d’aborder des œuvres produites aux XVe et XVIe siècles, il envisage de mettre en avant des œuvres souvent antiques ou médiévales diffusées à l’époque de l’imprimerie. Il concerne en particulier le soin mis par les adaptateurs à sélectionner un lectorat dans les paratextes et aux dispositifs textuels produits dans les fictions, comme les choix de traduction, pour répondre à l’ambition d’ouvrir au plus grand nombre l’accès à des fictions.

    Nous proposons de fonder l’enquête sur les traces de conceptualisation que livrent les œuvres. Le métadiscours produit par l’auteur ou l’éditeur révèle en effet à l’occasion un projet de vulgarisation ou de popularisation, c’est-à-dire de « propagation, diffusion auprès de tous », d’un texte soit conçu au départ pour des lecteurs avertis et offert a posteriori à des lecteurs moins exigeants soit d’emblée créé pour un lectorat large. L’idée n’est pas ici de comprendre la notion de « littérature populaire » au sens socio-politique : les études d’histoire du livre et de la lecture ont trop longtemps postulé un lien entre tel ou tel choix de traduction ou d’illustration et l’éducation limitée de certains groupes sociaux. Il faut plutôt chercher des indices tangibles d’une volonté d’élargir le lectorat, pas forcément réductible au peuple, dans les œuvres elles-mêmes. Une fois repéré l’énoncé d’un tel projet de destination large dans le paratexte auctorial ou éditorial, l’enquête a toute latitude pour approcher la forme, le contenu ou les particularités linguistiques des œuvres, d’un côté, et la mise en pages, la mise en chapitres ou l’illustration des éditions qui les diffusent, de l’autre.

    La séance se veut à destination des membres des laboratoires partenaires (LASLAR, GRIC) et d’autres laboratoires normands (ERLIS, CRHQ, CRAHAM, ERIBIA, CÉRÉdI, ERIAC). Elle s’organiserait en deux temps. La première partie serait consacrée à une présentation du projet à deux voix par les organisatrices. La seconde partie serait constituée par l’échange d’idées ou la présentation d’exemples par des participants souhaitant nourrir la réflexion.

  • Lieu : SH 126 - MRSH
    Début : 01/06/2018 - 10:00
    Fin : 01/06/2018 - 12:00

    Résumé : Catherine Chabert viendra travailler avec nous sur la clinique féminine à partir de son ouvrage La jeune fille et le psychanalyste 2015, Dunod. L’auteur y rend compte de son travail psychanalytique auprès de jeunes filles. Elle évoque la « seconde adolescence » et les difficultés pour ces jeunes filles à entrer dans la vie adulte que ce soit du côté du travail (et des études) ou des relations amoureuses.

  • Lieu : MRSH - Salle des Actes Sh 027
    Début : 13/03/2018 - 14:00
    Fin : 13/03/2018 - 16:00
    Responsable(s) scientifique(s) : Frederick Lemarchand

    Dans le cadre du séminaire Les limites de l'humain

    Fabrice Liegard est Maître de conférences associé au Département de sociologie de l’Université de Caen, socio-anthropologue et psychanalyste.

    Pour clore ce séminaire, nous procéderons à un retour aux sources, vers les fondamentaux de l’humanité vues sous l’angle du symbolique, de l’être-au-monde dans son sens (indépassablement ?) anthropologique

     

  • Lieu : MRSH - Salle des Actes Sh 027
    Début : 06/03/2018 - 14:00
    Fin : 06/03/2018 - 17:00
    Responsable(s) scientifique(s) : Frederick Lemarchand

    Jacques Testart, auteur des premières "mères porteuses" chez les bovins (1972) puis, avec son équipe biomédicale, des premiers succès en France de fécondation in vitro humaine (1982), congélation de l'embryon humain (1986), FIV (1994). Il est le père scientifique du premier bébé éprouvette français, Amandine, née le 24 février 1982. Jacques Testart a ensuite écrit plusieurs ouvrages où les propositions techniques de la biomédecine sont analysées et critiquées, ainsi que de très nombreux articles dans la presse où il expose ses prises de positions scientifiques et éthiques. Il se définit lui-même comme un « critique de science ».

    Dans les débats sur les promesses du transhumanisme on  questionne l'immortalité, le contrôle de l' humanité par la machine intelligente, ou la modification de notre génome. Il faudrait plutôt s'interroger respectivement sur le rapiéçage des corps et ses limites, la manipulation par quelques humains de mécanismes puissants et obéissants, ou la sélection itérative de nos enfants. Ces perspectives sont déjà d'actualité sans faire réellement débat. Concevoir le transhumanisme comme l'exacerbation illimitée du progrès médical permettrait de remettre en cause certaines pratiques actuelles.

  • Lieu : Salle des thèses - SH 028 – MRSH
    Début : 17/04/2018 - 16:00
    Fin : 17/04/2018 - 18:00

    Étude de textes

    Programme à venir

  • Lieu : Salle des thèses - SH 028 – MRSH
    Début : 22/03/2018 - 16:00
    Fin : 22/03/2018 - 18:00

    Étude de textes

    Programme à venir

  • Lieu : MRSH
    Début : 29/05/2018 - 10:00
    Fin : 29/05/2018 - 17:00
    Responsable(s) scientifique(s) : M.-J. Tramuta

     

    Participants :

     

    Giovanna Caltagirone

    Jessy Simonini (Ecole Normale Supérieur Ulm Paris)

    Flaviano Pisanelli (Université de Montpellier)

    Emilio Sciarrino

    Antoine Letournel (Laslar)

    Vincenzo Pascale (Laslar)

    Ettore Labbate (Laslar)

  • Début : 15/05/2018 - 09:00
    Fin : 15/05/2018 - 11:00
    Responsable(s) scientifique(s) : Suzie Bradburn

    par Suzie Bradburn (maître de conférences en droit privé, Institut Demolombe)

     

     

    Contact et inscription :
    Mme Suzie BRADBURN
    Maître de conférences en droit privé
    Institut Demolombe
    IAE Caen - Université de Caen

    suzie.bradburn@unicaen.fr

  • Lieu : IUP BFA, Campus 2 Claude Bloch (042)
    Début : 16/03/2018 - 09:00
    Fin : 16/03/2018 - 11:00
    Responsable(s) scientifique(s) : Suzie Bradburn

    Intervention de Sébastien Bourguignon

    Sébastien Bourguignon est Principal et Lead Digital Influencer au sein du cabinet de conseil Margo. Il est expert du numérique et de la blockchain et accompagne ses clients dans leur transformation digitale qu'elle soit technologique, méthodologique ou organisationnelle. Il accompagne aussi les projets d’ICO, levée de fonds en crypto-monnaies par le biais de la société Chain Guru dont il est président. Passionné par le digital, l’innovation et les startups, il a par ailleurs créé un blog pour y partager l’actualité autour de ces thématiques et il a développé le projet #PortraitDeStartuper dans lequel il fait intervenir des startupers qui présentent leur retour d’expérience dans leur aventure entrepreneuriale. Auteur des livres blancs "#80PortraitDeStartuper" et "100 #PortraitDeStartuper - Saison 2" ainsi que du livre "Portraits de startupers - édition 2017" publié aux éditions Maxima, il publie régulièrement de nombreux articles sur des plateformes comme Le Cercle Les Echos, Siècle Digital ou encore Le Journal Du Net.

     

     

    Contact et inscription :
    Mme Suzie BRADBURN
    Maître de conférences en droit privé
    Institut Demolombe
    IAE Caen - Université de Caen

    suzie.bradburn@unicaen.fr

     

  • Lieu : MRSH - Salle des Actes Sh 027
    Début : 15/05/2018 - 14:00
    Fin : 15/05/2018 - 18:00
    Responsable(s) scientifique(s) : Caroline Blonce et Gabriel de Bruyn

    Sylvain Destephen (Historien Nanterre) et Johann Chaputot (Historien Paris IV)

    Journée organisée par Caroline Blonce et Gabriel de Bruyn (Historiens, UFR SHS)

Pages

Facebook icon