Page personnelle

Dernière modification le 23/10/2019

Brigitte DIAZ
 brigitte.diaz@unicaen.fr
Bureau sh 123

Professeur

Responsable de l'équipe LASLAR

 


Statut : Professeure

Statut au sein de l'équipe : Membre titulaire.

Spécialité : Littérature française XIXe siècle.

 


Activités à responsabilité :

Directrice Master Lettres.
Directrice de l'équipe LASLAR, « Lettres, Arts du spectacle et Langues romanes », EA 4256.

♦ Axes de recherche :

Littérature du 19e siècle (Stendhal, Balzac, Sand, Barbey d'Aurevilly)
Correspondances, journaux, carnets d'écrivain
Autobiographie
Littérature et Journalisme
Critique littéraire
Littérature et image

♦ Mots clés de vos recherches :

Correspondances
Autobiographie
Journal intime
Épistolarité
Critique
Image
Roman
Histoire

 


Actualités : cf "Colloque".

Éléments biographiques

Brigitte Diaz est professeure de Littérature française du XIXe siècle à l'Université de Caen depuis 2000.

Elle a consacré de nombreux travaux aux correspondances d’écrivains du xixe siècle et fourni une synthèse de ses recherches dans  L’Épistolaire ou la pensée nomade, paru aux puf en 2002.

Spécialiste de Stendhal elle a consacré de nombreux articles à cet auteur et est a publié une étude sur la correspondance de Stendhal, Stendhal en correspondance ou « l’histoire d’un esprit », (Champion, 2003).

Actuellement ses recherches portent sur les rapports entre écrivains et critiques au xixe siècle et plus particulièrement sur la critique des écrivains à l’heure de la littérature industrielle.

Elle est partenaire du programme ANR littépub « La publicité littéraire de 1830 à nos jours », dirigé par Myriam Boucharenc (Université Paris X) [2014-2019]. Dans ce cadre elle a organisé à l'Université de Caen plusieurs colloques et journées d'études et publié un ouvrage collectif : L'Auteur et ses stratégies publixitaires au XIXe siècle (PUC 2018).

 

 

Mes publications récentes

ProgrammeGeorgeSandComiqueLyon2018.pdf


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.