Page personnelle

Dernière modification le 19/08/2019

Raphaële BALU

docteure

Professeure agrégée d'histoire dans l'académie de Créteil

Sujet de thèse (soutenue en novembre 2018) : "Les maquis de France, la France libre et les Alliés (1943-1945): retrouver la coopération", sous la direction de Jean Quellien (Université de Caen-Normandie - Histemé) et d'Olivier Wieviorka (ENS Paris-Saclay-ISP)

Éléments biographiques

  • Formation

Février 2019: Qualification aux fonctions de maître de conférences, section 22 du Conseil national des universités

Novembre 2018 : Doctorat en histoire contemporaine de l’université de Caen-Normandie, soutenu le 24 novembre 2018 à la Maison de la Recherche en Sciences Humaines de l’Université de Caen. Thèse intitulée : « Les maquis de France, la France libre et les Alliés (1943-1945) : retrouver la coopération », dirigée par Jean Quellien (Université de Caen – HISTEMÉ) et Olivier Wieviorka (ENS Paris Saclay – ISP)

2009: Master 2 recherche d’histoire contemporaine, Université Paris I, mention très bien. Mémoire sur « Les Alliés, la France libre et le maquis (1943-1945) », sous la direction d'Olivier Wieviorka

2008-2009: Allocataire de recherche du Centre d'Etudes d'Histoire de la Défense (master 2)

2008: Agrégation d'histoire

2007: Capes d'histoire-géographie

2005-2008: Boursière sur critères universitaires pour la préparation de l'agrégation - Université Paris I - CROUS de Paris

2005: Maîtrise d’histoire contemporaine, Université Paris I, mention bien. Mémoire sur « La SFIO face à la question espagnole (1944-1952) », sous la direction de Michel Dreyfus

2004: Licence d’histoire, mention géographie, université Paris IV

2001-2004: Equivalence de DEUG d’histoire, Université Paris IV (2003). CPGE littéraires, option histoire-géographie, lycée Henri IV (2001-2004)

2001: Baccalauréat général, série L, mention bien.

 

  • Parcours professionnel

Depuis 2018: Professeure agrégée d'histoire au lycée François Arago de Villeneuve-Saint-Georges, académie de Créteil

2014-2016: Allocataire de thèse de la Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives puis du Service Historique de la Défense, Ministère des armées

2014-2016: ATER à mi-temps à l'Université de Caen-Normandie, département d'histoire

2013: Doctorante-chercheuse à la Fondation de la Résistance, sous la supervision de Jean-Louis Crémieux-Brilhac et de Bruno Leroux

2010-2012: Allocataire de thèse de la Région Basse-Normandie et monitrice à l'UFR d'histoire de l'Université Caen-Normandie

 


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.