Page personnelle

Dernière modification le 26/10/2018

Romain REULIER
 romain.reulier@unicaen.fr

Doctorant

Membre de l'équipe LETG - Caen Géophen, UMR 6554 CNRS

Membre du pôle Risques, Qualité et Environnement Durable

 

Maître de Conférence en géographie

Université de Caen Normandie, UFR SEGGAT, Département de géographie 

LETG-Caen GEOPHEN UMR 6554 CNRS. 

 

Accès au manucrit de thèse : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01264723v1

Lien vers profil researchgatehttps://www.researchgate.net/profile/Romain_Reulier

 

Éléments biographiques

Relation entre l'organisation spatiale des territoires et les processus hydrologiques au sein des hydrosystèmes de faible énergie
 
Mes travaux de recherche portent sur le rapport Nature / Société par le prisme de la relation entre l'organisation spatiale des territoires et les processus hydrologiques au sein des hydrosystèmes de faible énergie. Je m'intéresse plus particulièrement aux interactions spatiales entre les écoulements hydro-sédimentaires de surface et la structure paysagère (ensemble des objets composant un paysage) dans les petits bassins versants agricoles où les relations homme-milieu sont multiples et anciennes. Je m'attache non seulement aux processus de versants mais aussi aux écoulements au sein des chenaux principaux afin d'évaluer notamment l'impact des aménagements anthropiques (seuils de moulin ou d'usine) sur le transport de la charge grossière. La dimension spatiale constitue donc l'entrée privilégiée de mes travaux de recherche. Mes approches intègrent également une dimension temporelle avec le recours à la rétrospective et à la prospective pour mieux appréhender l'évolution des relations entre l'organisation spatiale des territoires et les processus hydrologiques.
 
Champs de recherche :

1/ Approche biophysique des hydrosystèmes de faibles énergies fortement anthropisés

  • Fonctionnement actuel des hydrosystèmes
Hydrologie de surface
Transferts des matières en suspension des versants au cours d'eau
Dynamiques de la charge solide au sein des chenaux principaux
 
  • Evolutions paysagères et impacts sur les dynamiques spatiales des processus hydrologiques
Trajectoires des paysages agricoles : transcription spatiale des évolutions sociétales
Relation structure paysagère / écoulements de surface
 

2/ La gestion environnementale par les concepts et outils de la géographie quantitative

 
  • Modélisation spatialisée
Analyse spatiale et système complexe (cadre théorique et méthodologique)
Systèmes multi-agents et aux automates cellulaires
Intégration des changements globaux
 
  • Estimation de l'impact des politiques publiques (DCE, Gemapi, etc.) sur l'évaluation des transferts sédimentaires
Cartographie des risques
Aide à la décision
Accompagnement des gestionnaires dans la mise en place de plans de gestions

 


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.