Page personnelle

Dernière modification le 13/01/2019

Céline JOUIN

Maître de conférences

Membre de l'équipe Identité et subjectivité

fonctions actuelles :
Maître de Conférences en philosophie à l'Université de Caen Normandie depuis 2011
Membre élue de la section 17 du CNU depuis 2015
Responsable des Masters au sein du département de philosophie de l'Université de Caen Normandie depuis septembre 2016
Secrétaire de rédaction des Cahiers de philosophie de l'Université de Caen depuis 2011
Responsable des « ateliers philo » au Mémorial de Caen depuis 2014

domaines de recherche :
philosophie du droit, philosophie politique, philosophie hégélienne et post-hégélienne, marxisme

cursus :
Thèse de philosophie soutenue à l'Université de Rennes-1 en  2009, Droit international, épistémologie et idéologie chez Carl Schmitt, dirigée par Catherine Colliot-Thélène.
Études à l'ENS de Fontenay-Saint-Cloud et de Lyon ainsi qu’à Nanterre et à la Humboldt-Universität de Berlin

 

Enseignement / formation

cours 2018-2019

Cours de préparation à l'oral de l'agrégation sur la philosophie politique

 

M.1PH61 CM Philosophie générale 2 Licence 1 "L’histoire"

Dans ce cours on analysera la façon dont la modernité pense le temps historique : l’effacement des prophéties et des attentes de la fin du monde, la dissociation de l’histoire sainte, de l’histoire humaine et de l’histoire de la nature et l’avènement d’un temps ouvert.

Une attention particulière sera accordée au tournant qu’a représenté la philosophie de l’histoire de l’idéalisme allemand à partir de la fin du XVIIIe siècle.

Kant, Idée d’une histoire universelle au point de vue cosmopolitique, Paris, Bordas, 1993.

Reinahrt Koselleck, Le futur passé. Contribution à la sémantique des temps historiques, Paris, Editions de l’EHESS, 1990.

Reinahrt Koselleck, Le règne de la critique, Paris, Minuit, 1979.

Hegel, La raison dans l'histoire, Paris, Pocket, Agora, 2012.

Marx et Engels, L’idéologie allemande, Paris, Nathan, 2009.

 

M.3PHP91 Philosophie du droit : « La philosophie du droit de Hegel »

Ce cours propose une lecture des Principes de la philosophie du droit (1821) de Hegel. On se demandera pourquoi la philosophie politique du philosophe allemand prend la forme d’une philosophie du droit. On examinera le rapport que celle-ci entretient avec la philosophie de l’esprit et la philosophie de l’histoire. On se tournera également vers les grandes interprétations dont elle a été l’objet (Karl Marx, Alexandre Kojève, Axel Honneth).

Bibliographie

G.W.F. Hegel, Principes de la philosophie du droit (1820), tr. Fr. J.-F. Kervégan, Paris, PUF 2003.

Axel Honneth, Les pathologies de la liberté : une réactualisation de la philosophie du droit de Hegel, Paris, La découverte, 2008.

J.-F. Kervégan et Gilles Marmase, Hegel penseur du droit, Paris, CNRS Edition, 2004.

Karl Marx, Introduction à la critique de la philosophie du droit de Hegel, Paris, Ellipse, 2000.

Bernard Bourgeois, La pensée politique de Hegel, Paris, PUF, 1969.

 

M.3PHS8B Allemand philosophique L3 : Lecture de Totem und Tabu (1913) de Freud

Dans ce cours on traduira et on commentera des extraits du livre de Freud, Totem und Tabu. Einige Übereinstimmungen im Seelenleben der Wilden und der Neurotiker.

On partira du texte disponible en ligne sur :

http://www.irwish.de/PDF/Freud/Freud-Totem_und_Tabu.pdf

Le texte ne sera pas fourni : les étudiants doivent l’imprimer et l’apporter en cours.

Bibliographie :

Sigmund Freud, Nouvelles conférences d’introduction à la psychanalyse, Paris, Gallimard, 1989.

Jean Laplanche, Jean-Bertrand Pontalis, Vocabulaire de la psychanalyse, Paris, PUF, 2007.

Claude Lévi-Strauss, Le totémisme aujourd’hui, Paris, PUF, 1962.

Bruno Karsenti, « Le totémisme et sa trace. Comment la psychanalyse pense l’histoire », Archives de philosophie, 2015/4, 1978.

 

 


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.