Page personnelle

Dernière modification le 11/12/2013

Jacqueline SPACCINI
 jacquelinespaccini@yahoo.it
Site web : http://laboratoriodicriticadarteletteratur.blogspot.com/

Lectrice d'ambassade (docteur)

Membre de l'équipe ERLIS

De nationalité italienne, Jacqueline Spaccini est née en France en 1958, fille (et petite-fille) d'une époque d'émigration /immigration désormais révolue.  Ses études classiques (1977), sont suivies d'une laurea en littérature française (Rome, La Sapienza, 1983) et d'un diplôme de traducteur (Rome, 1984). Elle obtient par la suite un DEA en didactique du FLE (Paris III Sorbonne-Nouvelle, 1996). Dix ans plus tard, elle passe à l'étude de la littérature italienne et de l'histoire de l'art obtenant un doctorat en littérature italienne contemporaine (Zagreb, Filozofski Fakultet, 2006).

Entre-temps, elle enseigne, se marie et met au monde un fils, Romain, tout en travaillant dans  l'enseignement secondaire et dans des revues littéraires (Avvenimenti, Linea d'ombra, La Sicilia, entre autres), sans jamais oublier son premier amour, la traduction littéraire.

Désignée lectrice d'ambassade à la suite d'un concours national, Jacqueline Spaccini enseigne l'italien à l'université de Caen depuis 2006. Elle a  publié un essai (Sotto la protezione di Artemide Diana. L'elemento pittorico nella narrativa italiana contemporanea, 2008), deux livres comme traductrice (Né sogno né cigno, 1999 ; La Ripudiata, 2001), moult récits et critiques littéraires, et a participé à plusieurs colloques internationaux.

Depuis 2009, elle intègre la Compagnia Internazionale delle Poete sous la direction de Mia Lecomte (récitals de poésies, spectacles itinérants de par l'Europe).

Sous le parrainage de l'ERLIS, elle a organisé deux journées d'études consacrées à l'œuvre de Massimo Bontempelli (L'Italie magique de M. B., Caen, 2007-2008) dont a édité les actes dans le numéro 11 de Transalpina (PUC, 2008).

Aveva il viso di pietra scolpita, son essai sur l'œuvre de Cesare Pavese (Aracne editrice, 2010) a remporté le Prix Spécial Cesare Pavese 2010.

En 2011, elle a publié un essai concernant les femmes et leur éducation dans la France littéraire du XVIIIe siècle, sous le titre La polvere d'ali di una farfalla. Scrittori « femministi » del XVIII secolo : Choderlos de Laclos e il suo trattato sull'educazione delle donne (Rome, Aracne editrice).

En 2013, elle publie Quei corpi in cielo senza più calore. Miti e realtà del Risorgimento: passioni letterarie, illusioni e disillusioni pittoriche (Firenze, Le Càriti, sous presse), un essai concernant la littérature et la peinture du Risorgimento.

 

En 2011, elle a obtenu la qualification aux fonctions de maître de conférences  en langues romanes - italien (section 14)

CURRICULUM VITAE mis à jour le 04.03.2013

Communications

Depuis 2006 : «Dal pubblico al privato nel museo di Daniele Del Giudice: labirinto o luogo di introspezione?  Lettura critica di  Nel museo di Reims», Colloque international Public and private spaces in italian culture, Institut of Germanic and Romance Studies, University of London, London, 21-22 avril 2006.

 

Jacqueline SPACCINI : «L'Artemisia di Anna Banti, grido lacerante dell'anima sua» (Actes du Colloque International de Dubrovnik, Il Doppio nella lingua e nella letteratura italiana 8-11/09/2004), Zagreb, FF Press, 2008.

 

Jacqueline SPACCINI :  «Bontempelli et la peinture : Appassionata incompetenza ou les faux aveux d'un incompétent avisé» L'Italie Magique de Massimo Bontempelli, Caen, PUC, 2008 (Actes des deux journées d’études, L’Italie magique…, Caen 2007-2008)

 

Jacqueline SPACCINI : «Le dictionnaire bilingue croate et l'étrange affaire de l'italien surréel», Réflexions autour des dictionnaires bilingues et multilingues (Cycle de séminaires ERLIS), 13/11/2008, Caen MRSH, salle des actes 005.

 

Jacqueline SPACCINI : «Nel segno dell'autobiografia fittizia: Mia vita, morte e miracoli di M. Bontempelli».  Soirée-conférence Il realismo magico nella letteratura italiana del XX secolo: Massimo Bontempelli e Paola Masino. Istituto Italiano di Cultura di Grenoble,  le 24 avril 2009  à 18h30.

 

Jacqueline SPACCINI : «Bontempelli et le régime fasciste ou de l'utilisation de l'identité nationale dans son anthologie scolaire OGGI» Colloque international Fascisme et critique littéraire. Les hommes, les idées, les institutions. Caen, 14-15 mai 2009.

 

Jacqueline SPACCINI : «La Scarzuola de Tomaso Buzzi. Entre rêve et réalité», Colloque international Cités imaginaires. Caen, 27-28 novembre 2009.

 

Jacqueline SPACCINI: « La Peinture du Risorgimento : des tableaux de l'espoir à ceux du désespoir », L'Unité italienne racontée, colloque international, Caen, 20-22.09.2011

 

Jacqueline SPACCINI : « Le Grand méchant Loup n'est plus ici. A-t-il déménagé ? Mia Lecomte et Barbara Pumhösel, deux auteures en parallèle dans l'Italie d'aujourd'hui » Séminaires Le conte et l'imaginaire national, Caen, 27 octobre 2011

 

 

 


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.