Page personnelle

Dernière modification le 23/02/2017

Juan Carlos D'AMICO
 juan-carlos.damico@unicaen.fr

Professeur

Membre de l'équipe ERLIS

Nom : D'AMICO

Prénom : Juan Carlos

Date et lieu de naissance : 16 / 09 / 1956 – Dolores, Buenos Aires (Argentine)

Adresse : 5 Allée des Longrais

14760 Bretteville sur Odon

Tél. : 02 31 73 42 99 

port. : 06 80 20 77 88

 

Communications

 

1. « Bologne simulacre de Rome : métamorphose d’une ville pour un sacre impérial », conférence donnée le 20 novembre 2002 dans le cadre du séminaire interdisciplinaire intitulé « De l’Vrbs à la Ville », MRSH, salle 005 de l’Université de Caen.

2. « La Rome de l’époque moderne : du théâtre de la Fortune à la ville sainte », conférence prononcée dans le cadre d’un séminaire de DEA de l’UFR de LVE à l’Université de Caen.

3. « Réforme et utopie chez Mercurino de Gattinara », conférence donnée à l’Université de Caen dans le cadre d’un séminaire de DEA de l’UFR de LVE à l’Université de Caen.

4. « Machiavel et la naissance de la philosophie politique », conférence donnée dans la ville de Caen, le 1er avril 2009 dans le cadre de l’organisation d’une journée de mobilisation organisée par l’UFR de LVE.

5. « Les dictionnaires multilingues à la Renaissance : des outils pour les diplomates et les marchands », communication présentée le 28 mai 2010 au séminaire intitulé : Réflexionx autours des Dictionnaires bilingues et multilingues organisé par l’ERLIS (Abbaye d’Ardenne-IMEC).

Professor Invité (Visiting Professor) à l’Université de Rome II Tor Vergata (période du 28/10/2011 au 7/11/2011 ; du 10/12/2011 au 15/12/2012 ; 16/04/2012 au 22/04/2012) avec trois conférence consacrées au mythe de Rome. Titres :

6. La personificazione di Roma: dal IV al IX secolo.

7. Il mito di Roma attraverso la sua allegoria (dal X al XIV secolo)

8. La personificazione di Roma tra Rinascimento ed epoca barocca.

9.  La personificazione di Roma : tra fasti e decadenze, conférence donnée à l’Université de Lyon III le 25 octobre 2012 dans le cadre du séminaire d’études italiennes organisé par l’ENS de Lyon et l’Université Lyon III en collaboration avec l’UMR 5206 Triangle et l’UMR 5307 Institut d’histoire de la pensée classique.

10. « Charles Quint et les Espagnols dans les écrits de Tommaso Campanella », communication présentée aux Journées d’étude organisées par Alexandra Merle et intitulées : La mauvaise réputation. Légendes noires en Europe (XVe-XIXe siècles), Université de Caen, 18-19 octobre 2012.

11.  « Écrivain et pouvoir à la Renaissance : les écrivains italiens et le pouvoir de Charles Quint », conférence prononcée à l’Université de Provence-Aix-Marseille I, le 18 février 2013, dans le cadre du Séminaire Pensée, action et structures sociopolitique du CAER (Centre Aixois d'Études Romanes, équipe d'accueil 854).

12. « Rome à la Renaissance », conférence prononcée à l’Université de Caen le 5 novembre 2012 dans le cadre des Nocturnes du Plan de Rome, organisés par P. Fleury et S. Madeleine, ERLIS/ ERSAM.

13.  « Medios de comunicación y difusión de las reivindicaciones en Nápoles durante la rebelión de 1547 » conférence prononcée à la Casa Velázquez de Madrid le 19 avril 2013.

14.  « Le mythe impérial de Rome à Fontainebleau » », conférence prononcée à l’Université de Caen le 6 novembre 2013 dans le cadre des Nocturnes du Plan de Rome, organisés par P. Fleury et S. Madeleine, ERLIS/ ERSAM.

15.  « Il mito imperiale nel Rinascimento : tra Carlo V e Francesco I » conférence donnée le 12 mai 2014 à Rome auprès de l’Association Roma nel Rinascimento.

16 « Il mito imperiale nel Rinascimento : tra Carlo V e Francesco I » conférence donnée le 14 mai 2014 à l’Université de Rome III.

17. « Les monuments de la Rome antique entre Moyen-Age et Renaissance », conférence prononcée à l’Université de Caen le 5 novembre 2014 dans le cadre des Nocturnes du Plan de Rome, organisés par P. Fleury et S. Madeleine, ERLIS/ ERSAM.

18. « Les Républiques de Sienne et de Gênes : deux destins divergents dans l’Empire de Charles Quint », conférence prononcée lors du colloque international Villes et États d’Espagne et d’Italie aux XVe et XVIe siècles : échanges et interactions politiques, militaires et économiques, Grenoble, 26 et 27 mars 2015.

19. Gattinara e l’idea imperiale : tra profezie, translatio imperii e realismo politico » conférence donnée à Gattinara le 3 octobre 2015 lors du colloque international intitulé « Mercurino. Cardinale e Gran Cancelliere di Carlo V e la famiglia Arborio Gattinara », organisé par l’Association Culturelle de Gattinara (Piémont).

20. « L’art de la diplomatie : un métier dangereux pendant les Guerres d’Italie », conférence prononcée lors du colloque international Ambassades et ambassadeurs en Europe (XVe-XVIe siècles). Pratiques, écritures, savoirs, images, organisé par J.-L. Fournel et M. Residori, 26-28 novembre 2015, Paris, Maison de l’Italie.

21. « Francesco I e le rivolte in Italia », conférence prononcée lors du colloque international Francesco I e lo spazio politico italiano : territori, stati e domini, organisé par J.C. D’Amico, J.-L. Fournel et M. Merluzzi, 17-19 mars 2016, Rome, École Française de Rome.

22. « Charles Quint et la religion chrétienne : regards croisés à l’intérieur de l’empire », conférence prononcée lors du colloque international, organisé par E. Leroy du Cardonnoy et A. Merle, intitulé Les Habsbourg en Europe. Échanges, représentations et regards croisés à l’époque moderne, Université de Caen, MRSH, 31 mars-1er avril 2016.

23.  « La lettera pubblica come mezzo d’informazione e di propaganda politica : tra tradizione e modernità » conférence donnée le 13 octobre 2016 à l’Université Sorbonne-Nouvelle-Paris 3 dans le cadre du colloque International L’écriture épistolaire entre Renaissance et Âge baroque. Pratiques, enjeux, pistes de recherche organisé par le CIRRI.

24. « La profezia e il senso della Storia nel Furioso » communication présentée lors du colloque international intitulé Nel « segno » del Furioso. L’incantato cosmo di Ludovico Ariosto e la cultura dei suoi tempi, Ferrara, Palazzo Bonaccorsi, 13-15 octobre 2016.

 

 

 


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.