Page personnelle

Dernière modification le 01/06/2018

Frédérick LEMARCHAND
0231566241
 frederick.lemarchand@unicaen.fr
Bureau sh 105

Professeur en sociologie

Responsable de l'équipe CERREV (Enjeux technoscientifiques et Environnementaux (ETE))

Responsable du pôle Risques, Qualité et Environnement Durable
Membre du pôle Espaces maritimes, sociétés littorales et interfaces portuaires

Courte notice bibliographique

J’ai réalisé une thèse en convention CIFRE dans le cadre d’un bureau d’étude de consultance en Sciences humaines (Atelier des Cordeliers), ce qui m’a amené à apprendre à maitriser très vite le travail de recherche professionnel (réponse aux AMI, organisation du travail, etc.). Je suis ensuite resté comme ingénieur d’études deux années durant lesquelles j’ai réalisé de nombreuse missions d’études (souvent simultanément). J’ai également commencé à enseigner et à transmettre mes savoirs et savoir-faire dès le début de mon doctorat. La participation à la recherche européenne GErirad sur les conséquences de Tchernobyl, objet auquel je consacrerai quinze années de ma vie de chercheur ensuite, a constitué un tournant décisif dans ma carrière, en m’amenant à construire une réflexion anthropologique sur la catastrophe du point de vue paradigmatique comme cadre d’analyse de notre époque. J’orienterai alors mon travail selon deux axes : une réflexion (toujours théorique et pratique) sur la question de la technique et son autonomisation d’une part, et une réflexion sur les liens entre sociologie et écologie (au sens large) d’autre part. C’est donc fort logiquement que, dans un troisième temps, mes recherches s’appliquent désormais à la compréhension des logiques de transition et de changement social face à la catastrophe écologique (climat, risques technologiques, santé environnementale,…) et notamment leur « mise en démocratie ». J'ai consacré 25 années à la recherche, à sa construction interdisciplinaire, intersectorielle et internationale, comme directeur d'unité (EA3918) et comme codirecteuir du Pôle risques MRSH/CNRS. J'ai obtenu une dizaine de financements de thèses et de post-doctorants, dimension d'insertion et de formation des jeunes chercheurs à laquelle je suis particumièrement sensible.

J'exerce l'activité de consultant indépendant depuis 2013.

Je suis par ailleurs Président des Ateliers du doc, structure de réalisation de films documentaires (Caen), Président du Jazz Club de Normandie (et contrebassiste de jazz).

Éléments biographiques

Fonctions

2008 - 2006 - Directeur d’unité (LASAR, EA 3918, Laboratoire d’Analyse Sociologique et Anthropologique des Risques).

Codirecteur, depuis 2004, du Pôle Risques de la MRSH (CNRS) de Caen. Le Pôle rassemble plus de 50 enseignants-chercheurs et chercheurs d'une dizaine de disciplines, dont la volonté est d'adopter une approche systémique des questions d'environnement, ce qui impose la transdisciplinarité. Cette approche permet la reconnaissance de ses actions par de grandes structures régionales, nationales et internationales, mais également le développement de formations Universitaires professionnelles complémentaires... Ce pôle s'inscrit pleinement dans les grands axes de recherche encouragés tant par le Ministère de la Recherche qu'au niveau de l'UCBN qui veut faire de la plurisdiciplinarité et de l'environnement un axe structurant fort.

Responsable scientifique de l’axe de recherche « Enjeux technologiques et environnementaux » du Centre d’Etudes et de Recherche sur les Risques et les Vulnérabilités (CERREV, EA 3918).

Chercheur associé au CINBIOSE (Centre de recherche interdisciplinaire sur le bien-être, la santé, la société et l’environnement), UQAM, Montréal (CA).

Membre, en qualité de chercheur associé, du GRETESS, Groupe de recherche interdisciplinaire (Gouvernance, risques, environnement, technoscience, santé et société). Université du Québec à Montréal (UQAM), Montréal (CA).

Coresponsable du Groupe de Travail « biotechnologies, médecine biogénétique et destin de l'humain » (GT 09) de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française.

Responsable scientifique du groupe de travail IV « Acceptabilité sociale » au sein du consortium ONEM (Ouest-Normandie Energies Marines) au titre de l’Université de Caen.

Correspondant SHS dans le groupe de travail GREENMAR « Groupe de Recherche sur les ENergies MArines Renouvelables » à l’Université de Caen (UCBN, ENSICAEN, CNRS).

Membre du Conseil Scientifique de l’IRD2 (Institut Régional du Développement Durable), Région Normandie.

Membre du Conseil Scientifique du CRIIGEN (Comité de Recherche et d’Informations Indépendantes sur le Génie génétique)

 

Programmes de recherche

2017-2020 : Coordinateur de l’ANR « TETHYS » (Transitions énergétiques, territoires, hydrogène et société), Partenaires : MRSH de Caen - MSH de Dijon - Nantes polytechnique - Le Dôme / Relais d’science. Nombre de chercheurs : 18. Budget 300 K€. Durée : 3 ans. 2015-2017 :

Responsable scientifique du projet GASPIRAPA (Pratiques rationalisées de consommation chez les gens du commun. Socio-anthropologie de la culture du pauvre) Association ARRFIS-BN/IRTS. Financement ADEME.

2015 - Coordination d’un programme de recherche exploratoire sur les conséquences sociales de la catastrophe de Fukushima (programme NEEDS. Mission interdisciplinaire du CNRS). Organisation d’une mission de terrain (09/2012) et élaboration d’un projet de recherche (non retenu) pour 2013-2015 en partenariat avec UNIL, UQAM, et les Université japonaises Hosei, Wasead et Fukushima. Programme Needs (Nucléaire, Environnement, déchets, Société), Mission Interdisciplinaire, INSHS / CNRS.

2014-2016. Participation au programme européen Intereg, LiCCo (Living with a Changing Coast). Chercheur dans le programme V A France, partenaires : Syndicat Mixte Littoral Normand, Conservatoire Botanique National, Groupe d’études sur les milieux estuariens et littoraux, The National Trust, Devon County Council, Université de Caen Basse Normandie.

2010-2013. Recrutement et encadrement de deux chercheurs Post-doctoraux dans le cadre d’une convention de partenariat avec le Conseil Départemental de la Manche pour une durée de douze mois. « Les nouveaux indicateurs de développement : constitution d’un tableau de bord ». chercheur : Mila Lebrun. « Haie et identité bocagère : quelle stratégie dans le développement durable ? ». Chercheur : Mathieu Douet.

2012-2013. Coordonateur pour l’UCBN dans le projet européen Participatory Science and Scientific Participation: The role of civil society organisations in decision making about novel developments in biotechnologies. (6e PCRDT) Partenaires : Consiglio Diritti Genetici, Italy ; Zentrum für Europäische Rechtspolitick an der Universität Bremen, Germany ; European NGO network on Genetic Engineering, Switzerland ; GeneWatch, United Kingdom ; Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le Génie Génétique, France ; Estonian Fund for Nature, Estonia ; Université de Caen Basse Normandie, France ; University of Perugia, Italy ; Higher Council for Scientific Research, Spain.

2009-2012. Participation au projet SEMIPAR (Secret Militaire et Participation) en tant que directeur scientifique de l’équipe « Sociologues ». Coord. Philippe Billet (Pr. droit public, directeur du projet). CREDESPO-GIDE (U. Bourgogne), Institut de droit de l’environnement (U. Jean Moulin – Lyon 3), EA CERReV 3918 – UCBN – RITES (U. Caen), Théma (U. Bourgogne / U. Franche-Comté), équipe « Géographes ».

2001-20013. Participation au Programme de Recherche sur les aspects sociaux et environnementaux de la réforme agraire de la fédération de Russie (République du Tatarstan). Dir. M. Marloie, INRA.

1999-2001. APPROCHE SOCIO-ANTHROPOLOGIQUE ET SEMANTIQUE COMPARATIVE DES RISQUES NUCLEAIRES ET LIES AUX OGM DANS LE DEPARTEMENT DE LA MANCHE, programme Evaluation et Prise en compte du Risque technologique (EPR), Ministère de l’Environnement - Dir. Y. Dupont, LASAR - Université de Caen.

1997-1999. Vivre dans des zones contaminées : gestion du risque radiologique, évaluation des systèmes de communication dans le cas de l’accident de Tchernobyl et stratégies d’information du public. Recherche-action « GERIRAD » (Gestion du Risque Radiologique) dans le cadre du programme communautaire de recherche « sûreté de la fission nucléaire » Aire E : « Maîtrise des événements du passé », 6e PCRDT. Coordinateur du programme : F. G. Brinkman, Department of International Relations - Holland University / Hollande. Partenaires : Y. Dupont et P. Girard, LASAR, Université de Caen et A. Giordan, Laboratoire de didactique et d’épistémologie des sciences (LDES), Université de Genève / Suisse.

1999-2001 - EAU, ENVIRONNEMENT ET SANTE, programme « Eau et santé », appel d’offres « Risque et environnement », INSERM/Ministère de l’environnement – Dir. Y. Dupont, LASAR - Université de Caen.

Caen. 1994 – Réalisation du travail de terrain préalable à l’ATELIER DU CONSERVATOIRE NATIONAL DU LITTORAL : « TRACES, MEMOIRES, CICATRICES » - Conservatoire National du Littoral - Musée Océanographique, Paris.

CV qualification 2017.doc


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.