Le projet du CERSE

MUTATIONS SOCIALES ET √ČVOLUTION DES PRATIQUES √ČDUCATIVES et DES DISPOSITIFS DE FORMATION.
Nouveaux modèles d’intelligibilité et nouveaux modes d’intervention

Introduction au projet du CERSE

Pour analyser ces processus d'évolution des conceptions éducatives, des dispositifs de formation et des formes d'enseignement dans des cadres sociaux en mutation, les membres du CERSE partagent un certain nombre de positions épistémologiques communes :

  • Saisir les politiques d'institution et les pratiques d'acteurs dans leurs cadres sociaux et dans leurs ancrages culturels, et traiter les probl√©matiques √©ducatives en abordant les questions " en amont ": quelles sont les cons√©quences des mutations sociales sur les pratiques √©ducatives? Mais aussi interroger l'√©ducation et la formation comme instance majeure de structuration symbolique de l'humain et du social, ainsi que comme ressource √©conomique et sociale.
  • Saisir les objets d'√©tude dans leur champ, en √©clairant aussi le champ compl√©mentaire ou encore le contrechamp (scolaire/ hors-scolaire, sujet/ institution, processus cognitifs/processus affectifs et √©motionnels ... ) dans un effort d'appr√©hension dialectique des tensions constitutives .du champ et de leurs intrications avec les champs voisins,
  • Croiser les regards dans un m√™me ordre de questionnement sur, des objets diff√©rents, ou bien dans un m√™me champ en mobilisant des r√©f√©rents th√©oriques pluriels.

Notre programme de recherches est organisé autour de trois grands groupes de thématiques et d'hypothèses, structurés en trois équipes :

La compréhension et l'élucidation des pratiques professionnalisées contemporaines et anciennes auprès des enfants dépassent largement la dimension de l'enseignement et de l'école. Elle se penche donc sur de nombreux professionnels ou curateurs de l'enfance, sur leur formation, et sur les institutions actuelles qui ont pour mission de s'occuper d'enfants, à des titres variés.

Une des méthodes d'analyse privilégiée ici passe par l'étude historique de la constitution de ces différentes pratiques de l'enfant ainsi que par une histoire des idées et des représentations concernant l'enfance et son éducation, puis par la mise en regard systématique d'études produites sur les pratiques contemporaines avec ce qu'apporte une telle connaissance historique.