Référents


Documents labellisés

La condition humaine comme travail de perception

Vers le site de ce contributeur
Pascale Devette, doctorante en philosophie politique
Université d'Ottawa
Date : 06/08/2017
Lieu : CCIC Cerisy
Durée : 48:56

Cette communication a été enregistrée dans le cadre du colloque intitulé Simone Weil - Réception et transposition qui  s’est tenu au Centre Culturel International de Cerisy du 1er au 8 août 2017, sous la direction de Robert CHENAVIER et Thomas PAVEL.

Pascale Devette est doctorante en cotutelle à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa (Canada) et en philosophie politique à l’Université Paris Diderot. Sa thèse ("L’humanisme pluriel et la relation tragique du singulier à l’universel: dialogue entre Albert Camus, Simone Weil et Hannah Arendt") interroge la tension entre l’universalité de la dignité humaine et la pluralité des êtres humains et des cultures.

Résumé de la communication

"Nous sommes à une époque tout à fait sans précédent, et dans la situation présente l’universalité, qui pouvait autrefois être implicite, doit être maintenant pleinement explicite. Elle doit imprégner le langage et toute la manière d’être" (1). La pensée de Simone Weil pose les bases d’un nouvel humanisme, conjuguant de manière plurielle la sagesse hindou, le message chrétien et la lucidité grecque avec les exigences d’un monde technocratisé et impérialiste. Nous transposerons les réflexions weilliennes concernant la notion d’universalité afin d’analyser les diverses problématiques actuelles entourant le "choc des identités". Face à une montée des revendications particularistes violentes et exclusivistes, comment penser ensemble l’universalité de l’humanité et la diversité du monde? Comme le dit Weil, "des obligations identiques lient tous les êtres humains, bien qu’elles correspondent à des actes différents selon les situations" (2). Si la diversité entre les religions et les nations peut mener à des conflits, elle demeure un principe différencié de l’universel que nous tenterons de cerner dans cette présentation.
(1) Simone Weil, Attente de Dieu, Paris, Fayard, 1977, p. 81.
(2) Simone Weil, "L’Enracinement", in Œuvres, Paris, Quarto Gallimard, 1999, pp. 1028.

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Dessin Discrimination Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Ethique Evaluation Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Numérique Orient Orientation Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Valeurs Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité Évolution
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH