l m m j v s d
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
 
7
 
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
 
16
 
17
 
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 

Les sciences humaines dans leurs maisons

Les Maisons des sciences de l’Homme marquent de leur originalité le paysage des sciences humaines et sociales. Progressivement implantées à partir des années soixante de Paris à la Polynésie, de la Bretagne aux Alpes, elles forment un réseau d’une vingtaine de structures de recherche aux principes communs : interdisciplinarité, ouverture internationale, diffusion des savoirs, transmission...

À cet esprit «  maison  » répond, au quotidien, une extraordinaire diversité. Fruit de circonstances particulières, chacune a son tempérament singulier qui tient autant à sa culture scientifique qu’aux bâtiments qu’elle occupe.

La démarche est, ici, d’offrir une vision de l’intérieur de ces lieux «  habités  » des sciences humaines — parfois méconnus —, et d’en révéler les différences et les similitudes notamment en matière de situation, d’architecture et de vécu.

Dans une déambulation attentive, Véronique Siron rencontre les résidents, permanents ou de passage, les suit dans les espaces partagés (bibliothèques, cafétérias, salles de conférence) ou dans leurs bureaux et laboratoires, sans manquer d’étudier les circulations (halls, couloirs, escaliers), la distribution des surfaces, la luminosité, qui dessinent l’ordinaire des chercheurs, doctorants et autres occupants.

Étayée sur de nombreux entretiens et visites, cette enquête in situ propose également, en filigrane, une réflexion sur la fécondité d’un rapprochement entre façon de concevoir un bâtiment et façon de faire de la science.

 

Véronique Siron est architecte dplg, diplômée de l’ensa de Bordeaux. Consacrée dans un premier temps aux études urbaines pré-opérationnelles, à la conception d’espaces publics et à la muséographie, sa pratique professionnelle s’est recentrée sur la communication des projets métropolitains. Elle vit et travaille en France et en Inde, où elle mène des projets associant artistes indiens et institutions culturelles.

Brigitte Marin est professeur d’histoire moderne à Aix-Marseille Université et directrice d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. Elle a dirigé la Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme de 2009 à 2017. Ses travaux portent sur l’histoire urbaine, sociale et culturelle de l’Italie moderne. Auteur de nombreux articles, elle a codirigé plusieurs ouvrages collectifs, parmi lesquels : L’Aventure des mots de la ville (2010), I luoghi della città (2010) et Entrepôts et trafics annonaires en Méditerranée (2016).

 

 

Collection : Hors collection
16,5 × 24,5 cm, 192 p., illustrations, 2017.
ISBN 978-2-86364-324-2
Prix : 24 €

Facebook icon