Axe Art Sciences et Santé (ArtSciTé)

Le projet pluridisciplinaire Arts Sciences et Santé « ArtSciTé » a pour mission de regrouper des chercheurs appartenant au domaine des sciences humaines, des sciences expérimentales et de la santé, conduisant des recherches en collaboration avec des artistes, des institutions muséales et culturelles ainsi que des écoles d'art.

Par ailleurs ArtSciTé vise à rassembler autour de son activité de recherche des partenaires industriels et des structures sociétales impliquées dans la médiation artistique et scientifique.

ArtSciTé ambitionne de sensibiliser une communauté scientifique et artistique qui opère dans le domaine arts, sciences et santé et prenant en compte notamment l’extension du numérique, l’universalisation de l’interconnexion, les NTIC qui offrent de nouvelles modalités de captation et de diffusion des images, des sons et des sensations tactiles.

ArtSciTé a pour objectifs de permettre l’émergence de projets interdisciplinaires autour de quatre enjeux complémentaires :

  • Art et Technologie : faciliter les recherches « sur » et « autour» de l'art pris comme objet d'étude proposant de nouvelles formes perceptives et sensorielles impliquant sensorialité et émotion. Il s’agit de développer des dispositifs technologiques permettant la création de nouvelles formes perceptives, différents espaces sensoriels imaginés par des artistes. Nous travaillons notamment sur le sensible « augmenté » et le sensible « virtuel » c’est-à-dire sur des dispositifs qui transposent, démultiplient ou modifient notre rapport au sensible et sur la transposition dans le virtuel (environnements immersifs).
  • Art et Handicap : étudier les applications thérapeutiques possibles par rapport aux mécanismes mémoriels et sensoriels. Il s’agit d’étudier ces mécanismes mémoriels mis en jeu et le maintien de leur efficience selon l’âge, les handicaps et les pathologies neurologiques pour ainsi déterminer les applications thérapeutiques possibles de ces dispositifs artistiques et améliorer l’accès aux pratiques culturelles des personnes malades ou handicapées.
  • Art et Document : assurer la conservation et la transmission de l’histoire et de l’évolution des dispositifs, au service des plasticiens, architectes, chorégraphes, compositeurs, metteurs en scène, mais aussi des ingénieurs et des spécialistes de la santé et des sciences cognitives. Il s’agit de numériser les documents techniques et les résultats scéniques des dispositifs scéniques sensoriels qui ont été inventés mais aussi de préciser les formats de documents numériques en permettant la conservation et la transmission.
  • Art et Cognition : mener une analyse sur les bases cognitives de la création et évaluer les enjeux sociétaux sur la médiation artistique vis-à-vis des pratiques situées au croisement de l’art, de la technologie, de la science et de la santé. Il s’agit d’analyser le rapport d’un spectateur à une œuvre (mécanismes mémoriels, mécanismes sensoriels, mécanismes d’apprentissage) et d’étudier dans quelle mesure l’évolution des dispositifs sensoriels proposés modifie cette relation et ces mécanismes.