Vie du pôle

Actualités du pôle

15 novembre 2018 - Journée d'étude

Policer les villes portuaires maritimes au XVIIIe siècle

Pôle maritime PEMAR (MRSH Caen, université de Caen Normandie et Idees Le Havre (UMR/CNRS)

Organisation : Sophie Reculin et Éric Saunier


Lieu : salle du PRSH

Dans la ville portuaire maritime, trois espaces s’enchevêtrent : la cité, le port, et la mer, que Michelet dépeint comme une « barrière fatale, éternelle, qui sépare irrémédiablement les deux mondes ». Le port dispose d’aménagements encore modestes au XVIIIe siècle, c’est « un port sans port » (Gérard Le Bouëdec). Implantée sur la côte, en bordure d’estuaire ou à l’extrémité d’un chenal d’accès, la ville portuaire maritime se définit également par sa composition professionnelle, puisqu’au moins 10 % de sa population active pratique une activité océanique (Alain Cabantous). C’est un lieu de passage - portus - et de brassage, de va et vient des hommes, des biens et des maladies. La part de la population flottante y est importante, composée de travailleurs occasionnels et saisonniers, de marins, de migrants et de voyageurs. En raison de ces flux constants, les pratiques anomiques (prostitution, fraude, contrebande, contrefaçon, vol, crime, émeutes) y sont plus développées qu’ailleurs. La ville portuaire maritime est aussi davantage exposée aux risques de guerre et de contagion.
C’est pourquoi ces espaces représentent pour les autorités, prince et pouvoirs locaux, un lieu stratégique de contrôle au XVIIIe siècle, dans un contexte de développement des mobilités et du grand commerce transeuropéen et transocéanique. L’histoire des polices a longtemps constitué pour les sciences sociales un « objet politiquement incorrect » (Jean-Marc Berlière). Depuis une vingtaine d’années, son historiographie s’est considérablement renouvelée grâce aux travaux menés en Italie, en Grande-Bretagne et en Allemagne et les recherches du SYSPOE (Systèmes policiers européens) coordonné par Vincent Denis. Il s’agira d’étudier la ville portuaire maritime, à travers le concept de « policing » qui permet d’aborder dans une démarche plus empirique que normative les acteurs du maintien de l’ordre public dans leur diversité, leurs missions et les territoires sur lesquelles elles s’exercent. L’historiographie récente a montré l’intérêt d’une approche comparée qui permet de saisir les singularités et les similitudes en matière de politiques nationales et locales, ainsi que la circulation des savoirs et des savoirs-faire policiers.
Cette journée d’étude offre l’occasion de comparer les destins contrastés de villes portuaires maritimes en Europe (dans plusieurs ports français, à Naples, à Lisbonne et à Anvers) et dans les colonies (à Port-Louis dans l’ancienne île de France) dans le cadre de recherches récentes ou en cours. Naples, point de passage privilégié des navires vers l’Afrique du Nord et le Levant, appartient à la catégorie des ports en pleine croissance économique et démographique. La ville fait l’objet au milieu du XVIIIe siècle d’une série de réformes institutionnelles visant à améliorer la sécurité du port. Plusieurs grands ports français, à l’instar de Bordeaux, Marseille ou Le Havre, connaissent un essor similaire. La diffusion d’une innovation technique, à travers l’exemple de l’éclairage public constitue un autre moyen de mieux quadriller le port. Il s’agira également d’analyser le rôle de l’événement dans l’émergence de nouveaux savoirs et de nouvelles pratiques en matière de police, en temps de crise. À Lisbonne, il faut rapidement trouver les moyens d’assurer la sécurité dans une ville dévastée par le tremblement de terre de 1755. À Anvers, dans un port en déclin économique et démographique, les troubles révolutionnaires que connaissent les Pays-Bas autrichiens à la fin du XVIIIe siècle, offrent un cadre propice à la réformation de la police. Enfin, le cadre insulaire, celui de Port-Louis en Île de France, sous domination française, permet d’aborder la police dans sa dimension coloniale.

Programme de la journée d'étude : programme-journee.pdf

 

Programme des séminaires - "Penser le maritime"

Site Normandie Le Havre Université

20/12 Les ports : lieu d'échanges internationaux - Salle Olympe de Gouges
Sarah Mohamed Gaillard, maître de conférence- INALCO - La présence de la France dans le Pacifique entre îlots et effets d'archipels
Alexandre Fernandez, professeur d'histoire contemporaine - Université de Bordeaux 3

28/02 Les ports. Atlantique / Méditerranée - Salle Olympe de Gouges
Bruno Marnot, professeur Université de La Rochelle - Les Antilles ou le monde ? Les dilemmes des négoces atlantiques français au début du XIXe siècle
Gilbert Buti, professeur émérite Université Aix-Marseille - La méditerranée de la Course à la Pêche : un bilan

21/03 Penser maritime au prisme du droit social et environnemental - Salle Olympe de Gouges

Patrick Chaumette, Professeur Université de Nantes - Annie Cudennec, Professeure UBO

 

Mardi 23 octobre 2018 : Journée d'études du programme NORMONDE : "Voyageurs et marchandises à travers l'Atlantique (16e - 18e)"

 

Lundi 15 octobre 2018 : Journée d'études "Patrimoine Oral et maritimité : les Îles anglo-normandes, un carrefour de cultures "

Cette journée d'études orchestrée par Eva Guillorel et Elisabeth Ridel-Granger sera suivie de la présentation de l'ouvrage "Chansons et musiques traditionnelles des Îles anglo-normandes" autour d'une dégustation de produits régionaux. La journée s'achèvera par un concert du groupe La loure (Amphi MRSH)

Semaine de la mémoire (programme complet disponible dans les actualités de la MRSH)

Les membres du pôle maritime participent activement à cet évènement :

Lundi 17 sept. -16h00-17h00 - Salle des Actes - MRSH

Conférence de Christophe MANEUVRIER (UNICAEN, MRSH/CRAHAM) et Michel DAEFFLER (CNRS, MRSH) : Les traces des expéditions normandes vers l'Afrique et l'Amérique du XVe au XVIIe siècle.

Mardi 18 sept. 14h00-15h00 - Salle des Actes - MRSH

Conférence d'Eva GUILLOREL (UNICAEN, HisTeMé) et Elisabeth RIDEL-GRANGER (CNRS, MRSH) : Regards pluridisciplinaires sur le patrimoine des îles anglo-normandes

Mardi 18 sept. 18h00 - 19h00 - Amphithéâtre MRSH

Table ronde : Christophe Maneuvrier (UNICAEN, MRSH/OUEN/CRAHAM), Pascal BULEON (CNRS, UNICAEN, MRSH) et Frédérique TURBOUT (UNICAEN, MRSH) : Mer et mémoire en Normandie

 

 

 

Rencontre avec Paul Cheney

Le pôle maritime a accueilli le 06 avril dernier à la MRSH, Mr. Paul Cheney, Professeur d'histoire européenne à l'Université de Chicago, dans le cadre d'une master class.

Devant un public nombreux, il a présenté son dernier ouvrage intitulé "Cul de Sac, patrimony, capitalism , and slavery in French Saint-Domingue".

Paul Cheney dresse l’histoire d’une importante plantation sucrière au XVIIIe siècle de la plaine de Cul de Sac sur l’Île de Saint-Domingue (aujourd’hui Haïti).

A travers une approche micro-historique de l’exploitation, il réalise une histoire globale du système de plantation Caribéen, depuis son avènement jusqu’à son effondrement à l’époque napoléonienne et la proclamation en 1804 de la première « République Noire libre » du monde. L’auteur montre le développement du capitalisme à partir du « plantation complex »  reposant sur un système esclavagiste, ainsi que l’insertion de l’île dans les marchés économiques internationaux.
 

Discutants :
Paul Maneuvrier-Hervieu (Université de Caen)
Eric saunier (université Le Havre)

Création d'un Groupe de travail

Depuis septembre 2017, les membres du pôle maritime de l'Université de Caen Normandie se réunissent régulièrement pour travailler sur un axe de recherche commun permettant la confrontation de leurs disciplines et les échanges.

L'objectif de ce groupe de travail est de construire une réflexion commune autour d'un ou plusieurs axes de recherche permettant à terme l'organisation d'un séminaire, d'une journée de recherche ou d'une publication commune.

Le premier thème de recherche retenu par le groupe de travail cette année est celui de "La représentation des espaces maritimes ", au travers de récits de voyages, de cartographies originales et/ou de travaux de recherche de chacun des membres du groupe.


Site Normandie Le Havre Université

20/12 Les ports : lieu d'échanges internationaux - Salle Olympe de Gouges
Sarah Mohamed Gaillard, maître de conférence à l'INALCO
La présence de la France dans le Pacifique entre îlots et effets d'archipels
Alexandre Fernandez, professeur d'histoire contemporaine à l'université de Bordeaux 3

 

28/02 Les ports. Atlantique / Méditerranée. Salle Olympe de Gouges
Bruno Marnot, professeur à l'université de La Rochelle
Les Antilles ou le monde ? Les dilemmes des négoces atlantiques français au début du XIXe siècle
Gilbert Buti, professeur émérite à l'université d'Aix-Marseille
La méditerranée de la Course à la Pêche : un bilan

 

21/03 Penser maritime au prisme du droit social et environnemental-Salle Olympe de Gouges

Patrick Chaumette, Professeur à l'université de Nantes

Annie Cudennec, Professeure à l'université de Brest