Séminaire LPCN : Les implications psychobiologiques de la consommation de cannabis par le Professeur Philip Murphy

Lieu : Amphi D3
Début : 03/03/2017 - 10:00
Fin : 03/03/2017 - 12:00

Les feuilles de la plante de ‘cannabis sativa’ comprennent plus de 400 composés chimiques qui sont connus comme ‘les cannabinoïdes’, dont approximativement 60 sont considérés comme étant psychoactifs. La recherche sur la consommation humaine de cannabis s’est concentrée sur les effets des cannabinoïdes delta9-tetrahrdrocannibinol (THC) et cannabidiol (CBD). Les effets psychobiologiques des cannabinoïdes constituent un domaine de recherche pertinent pour la santé publique à cause de l’augmentation au cours des dernières années des niveaux de la THC et la diminution des niveaux de la CBD dans le cannabis en vente sur le marché noir.
Les éléments de preuve concernant les effets de la THC présentent une image confuse sur les conséquences neuroprotectrices et neurotoxiques sur le cerveau en comparaison aux effets neuroprotecteurs connus de la CBD. Les possibles effets neurotoxiques découlant de la THC pourraient expliquer que l’on observe des performances cognitives altérées chez les consommateurs de cannabis. En particulier, nous présenterons des preuves de la dépréciation de la performance dans des tâches de mémoire et de fonctions exécutives, en plus des éléments de preuve qui suggèrent que les niveaux de fonctionnement peuvent être conservés par des modèles modifiés de l’activité cérébrale.
 

Pour en savoir davantagehttps://www.edgehill.ac.uk/psychology/professor-philip-murphy/

Fichier(s) à télécharger  Seminaire_LPCN_P.Murphy_03.03.2017.pdf