Valeur et valeurs de la critique (RIN Des Critiques)

Lieu : MRSH
Début : 16/01/2020 - 17:00
Fin : 16/01/2020 - 20:00
Responsable(s) scientifique(s) : J. Anselmini et V. Vignaux

DES CRITIQUES - CONFERENCES

Le programme de recherche émergent RIN (2019-2022), « Des critiques : frontières et dialogues des discours critiques et des champs disciplinaires (cinéma, littérature, philosophie, sociologie) », organise en partenariat avec l'IMEC, trois grandes conférences.

1) Nathalie Heinich, « Valeur et valeurs de la critique », IMEC, 16 janvier 2020, 17h

2) José-Luis Diaz « Révolutions de la critique, 1830-1892 », IMEC, 9 mars 2020, 17h

3) Bertrand Tillier, « Critique d'art et art social », IMEC, 1er avril, 17h

Nathalie Heinich est sociologue, directrice de recherche au CNRS (Centre de Recherches sur les Arts et le Langage-EHESS). Elle a publié plus d’une trentaine d’ouvrages portant principalement sur le statut d'artiste et la notion d'auteur, l'art contemporain, la question de l'identité, le rapport aux valeurs, ainsi que l'histoire de la sociologie. Notamment : 2017, Des valeurs. Une approche sociologique, Gallimard, coll. « Bibliothèque des sciences humaines » ; 2014, Le Paradigme de l'art contemporain. Structures d'une révolution artistique, Gallimard, coll. "Bibliothèque des sciences humaines" ; 2000, Être écrivain. Création et identité, La Découverte, coll. « L'Armillaire ».

José-Luis Diaz est professeur émérite de littérature française du XIXe siècle de l'université Paris-Diderot, Président de la Société des Études romantiques et dix-neuviémistes, directeur du Magasin du XIXe siècle (Champ Vallon). Ses travaux ont porté sur la représentation de l'écrivain au XIXe siècle (L'Écrivain imaginaire, Champion, 2007), le biographique (L'Homme et l'œuvre : contribution à une histoire de la critique, PUF, 2011), Balzac (Devenir Balzac. L'invention de l'écrivain par lui-même, C. Pirot, 2007), l'écriture intime au XIXe siècle et la critique (Sainte-Beuve, Pour la critique, Folio, 1992 ; Revue des Sciences humaines n°2009 sur les préfaces et manifestes au XIXe siècle...) et sur les sociabilités littéraires.

Bertrand Tillier est professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, où ses enseignements portent sur la culture visuelle et l'histoire des médias et où il est chercheur au sein de l'IDHES. Ses recherches concernent principalement les rapports entre les objets visuels, les arts, les discours et la politique (la Commune de 1871, l'affaire Dreyfus, le socialisme, Mai 68, etc.), la performativité des images en contexte de crise, les images médiatiques et périodiques (la presse illustrée, l'histoire de la caricature aux XIXe et XXe siècles), la reproductibilité des images fixes et la transmédialité des productions visuelles, la critique d'art et l'historiographie de l'art (notamment autour la figure de l'historien d'art Léon Rosenthal). Parmi ses ouvrages récents citons : Déjouer la guerre ? Une histoire de l’art des tranchées (1914-1918), PUS, 2019 ; L’artiste dans la cité, 1871-1918, Champ Vallon, 2019 ; Caricaturesque, La caricature en France, toute une histoire…, La Martinière, 2016.

Le RIN « Des Critiques » est dirigé par Julie Anselmini et Valérie Vignaux.

 

Institut de la Mémoire de l'Édition Contemporaine (IMEC)

Abbaye d’Ardenne

14280 Saint-Germain la Blanche-Herbe - tél. : 02 31 29 37 37 − fax. : 02 31 29 37 36