Dans l’intimité des publics : appropriations et usages personnels des images audiovisuelles

Lieu : Paris - Maison de la Recherche
Début : 06/10/2016 - 09:00
Fin : 06/10/2016 - 18:00
Responsable(s) scientifique(s) : M. Juan - D. Chedaleux - T. Pillard

Depuis les années 1990 et 2000, des travaux importants, issus d’horizons disciplinaires divers, ont contribué à revisiter l’histoire du cinéma et de la télévision en mettant l’accent sur l’expertise des spectateurs/trices et sur la participation active des publics cinématographiques et audiovisuels. Ces différentes approches ont joué un rôle central dans le développement actuel des études de réception, permettant à la recherche française de commencer à combler le retard sensible pris sur les travaux universitaires anglo-américains dans l’analyse des cultures fan, des jugements amateurs et des expériences spectatorielles ordinaires. À l’heure où les pratiques sociales liées aux écrans sont reconfigurées au sein de la « culture de la convergence », attestant d’une intimité toujours plus forte entre les publics et les images animées, il demeure pourtant peu fréquent d’interroger les usages personnels et les appropriations individuelles de ces images, en plaçant les spectateurs/trices au centre du questionnement analytique. Cette journée d’études vise précisément à adopter une telle démarche et à tracer les contours d’un vaste champ de recherche transmédiatique, du cinéma muet à l’ère du web « 2.0 ». Dans une perspective pluridisciplinaire, il s’agira d’une part de produire des savoirs inédits sur les appropriations intimes des productions audiovisuelles, les émotions qu’elles suscitent ainsi que leurs rôles dans la formation et les évolutions des identités sociales, d’autre part de problématiser les méthodes d’enquêtes (entretien, observation participante, questionnaire) et l’utilisation de nouvelles sources.

Fichier(s) à téléchargerProgramme