Référents


Documents labellisés

Les dictionnaires de marine bilingues et multilingues : pour qui et pour quoi ?

Élisabeth Ridel, Ingénieur d'études CNRS
Structure de recherche associée à la MRSH : ERLIS, Espaces maritimes
Date : 28/05/2009
Lieu : IMEC, Abbaye d'Ardenne
Durée : 36:09

Cette communication a été présentée dans cadre du séminaire « Réflexions autour des dictionnaires bilingues et multilingues » de l'équipe ERLIS, sous la responsabilité d'Anne-Marie Gresser et d'Élisabeth Ridel, qui s'est déroulé à l'abbaye d'Ardennes (IMEC) le 28 mai 2009.

Résumé de la communication

La langue des marins est une langue bien vivante, parce qu'elle a sa propre histoire et qu'elle s'inscrit dans l'Histoire. Dès le XIIe siècle, des textes narratifs rédigés en ancien français nous informent de son usage qui, s'il n'est pas encore bien fixé, témoigne d'une nomenclature propre aux marins. Cette langue technique va non seulement s'adapter aux changements intervenus au fil des siècles en architecture navale, mais suivra aussi l'évolution sociale des populations maritimes, appelées plus couramment « gens de mer », qui, loin de constituer une classe professionnelle unique, comportent de multiples métiers avec leurs vocabulaires distinctifs. Au fur et à mesure que l'on a pris conscience qu'il existait une terminologie particulière aux gens de mer, des hydrographes, des mathématiciens, des officiers de marine se sont fait lexicographes, en  collationnant et en expliquant le lexique maritime, d'abord sous la forme de glossaires, pour aboutir progressivement à un genre nouveau et autonome au sein de la lexicographie : le dictionnaire de marine.

Dans le cadre des relations internationales et de la multiplication des voyages aux XVIIIe et XIXe siècles, la traduction des dictionnaires de marine semble inévitable, l'exemple le plus abouti du genre étant le dictionnaire du capitaine Paasch, De la quille à la pomme de mât (Anvers, 1885), qui présente une nomenclature notionnelle extrêmement riche en trois langues (anglais, français, allemand). S'il pourrait paraître évident que de tels dictionnaires s'adressent surtout aux marins, qui évoluent effectivement dans un univers géographique et géolinguistique très vaste, cette évidence ne va pas forcément de soi. Nous verrons qu'à l'origine les dictionnaires de marine, qu'ils soient monolingues ou bilingues, n'étaient pas tous destinés aux marins et n'ont d'ailleurs pas toujours été rédigés par des marins. Il convient donc de s'interroger sur l'usage de ces dictionnaires : pour qui et pour quoi ont-ils été conçus ?

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Dessin Discrimination Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Numérique Orient Orientation Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Valeurs Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité Évolution
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH