Référents


Documents labellisés

Le "Charles Quint" de Pierre Chaunu : les risques d’une biographie

Vers le site de ce contributeur
Juan Carlos d'Amico, professeur de littérature italienne
Structure de recherche associée à la MRSH : ERLIS
Date : 06/02/2019
Lieu : Mémorial de Caen
Durée : 26:08

Cette communication a été enregistrée lors du colloque intitulé L'Europe, le monde et les historiens du XXIe siècle : pour une relecture des idées de Pierre Chaunu qui s'est tenu au Mémorial de Caen les 6 et 7 février 2019.

Dix ans après la disparition de Pierre Chaunu (1923-2009), son héritage intellectuel nécessite un premier bilan. Pionnier et passeur, cet historien a bâti une importante œuvre personnelle et fait école dans la 2e moitié du xxe siècle. Plus largement et de façon diffuse, il a élargi sans cesse le champ des problématiques historiques et proposé diverses méthodes pour les résoudre dont les historiennes et historiens actuels sont comptables. L’objectif de ce colloque était d’examiner les possibles relectures des idées et des concepts nés ou/et diffusés par Pierre Chaunu pendant son demi-siècle de magistère pour en mesurer à la fois l’actualité et les écarts avec les questions actuelles, cela à partir du point de vue d’historiens et historiennes du xxie siècle, dont la formation n’a été influencée qu’indirectement par l’enseignement de l’historien. Cet examen impose la prise en compte des profondes mutations qui ont bouleversé les sociétés à l’échelle planétaire, de la fin de la Deuxième guerre mondiale à nos jours. Plusieurs axes de la production historique de Pierre Chaunu ont été réexaminés à la lumière des évolutions historiographiques des premières décennies du XXIe siècle : la globalisation ; la démographie ; les mentalités ; l’histoire quantitative et sérielle, mais aussi les problèmes des rapports de l’historien avec ses disciples, ou encore avec ses éditeurs.

Juan Carlos D’Amico, professeur à l’université de Caen-Normandie, est l’auteur de nombreux articles consacrés à la civilisation italienne du XVIe siècle. Il a coordonné plusieurs ouvrages sur les mythes politiques, les formes du pouvoir ou les révoltes à la même époque et a publié deux ouvrages sur les relations entre le Saint-Empire et la péninsule italienne (Charles Quint maître du monde : entre mythe et réalité et Le mythe impérial et l’allégorie de Rome).

Résumé de la communication

L’article de Juan Carlos D’Amico se propose d’étudier les spécificités du regard que Pierre Chaunu porta sur l’empereur Charles Quint souvent identifié comme le maître de l’empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais. Selon l’historien, Charles Quint était un protagoniste essentiel de la première mondialisation, lequel, paradoxalement, avait marqué durablement un avenir qu’il refusait. Bien qu’il accorde une large place aux événements, le récit de Chaunu prend rapidement l’allure d’une réflexion théorique, historique, interprétative, parfois presque intemporelle. Sa lucidité historique, parfois surprenante, parfois dérangeante, voire provocatrice, est sans compromis avec les lieux communs transmis par les récits des différentes histoires nationales autour de ce personnage. Une lucidité qui cherche à éviter un mal pouvant frapper les biographes, lesquels à force de vouloir bien parler de leur personnage finissent par donner une représentation partiale de la réalité.

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Amour Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Climat Cognition Collectivité Commerce Communication Complexité Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Danse Dessin Discrimination Documents Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Evolution Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Futur Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Monnaie Morale Mort Motricité Musique Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Nucléaire Numérique Orient Orientation ouvrages Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Personnage Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Progrès Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Rituels Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Sport Suicide Surréalisme Syndicalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Utopie Valeurs Vestiges Victimes Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vulnérabilité Vérité
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH