Référents


Documents labellisés

Note su alcuni traduttori di Plauto, da Angelio (1783-1784) a Pasolini (1961-1963)

Leopoldo Gamberale, professeur émérite de philologie
Sapienza - Universita di Roma
Structures de recherche associées à la MRSH : LASLAR, CRAHAM
Date : 14/03/2018
Lieu : Amphi MRSH Caen
Durée : 50:56

Cette communication a été donnée dans le cadre de la journée d'étude Modernité de l’Antique : Il vantone, une variation pasolinienne conjointement organisée par le LASLAR (EA 4256) et le Centre Michel de Boüard-CRAHAM (UMR 6273).

Pier Paolo Pasolini a livré à son époque une œuvre choquante, qui n’a pas manqué de perturber ses lecteurs, spectateurs, œuvre dont l’onde de résonance reste à interroger. Très ancrée dans la société dont elle fustige les travers, l’œuvre de Pasolini est moderne, et ce même lorsqu’elle fait jouer une intertextualité antique. Parmi les sources antiques qui traversent son œuvre – Œdipe, Médée, Oreste – le Miles gloriosus de Plaute occupe une place à part. En 1959-60, à la demande de Vittorio Gassman et Luciano Lucignani, Pasolini traduit l’Orestie d’Eschyle, traduction aussitôt suivie, en 1961, de celle de la comédie de Plaute, sous le titre Il vantone. Gassman souhaite poursuivre la collaboration avec Pasolini pour faire perdurer le scandale suscité par l’Orestie et porter sur scène le texte de Plaute. On sait que Gassman avait lui-même commencé cette traduction et, qu’en demandant à Pasolini de prendre le relais, il ne lui laisse que trois semaines pour la mener à bien. Restée inédite en français à ce jour, la version pasolinienne conserve les personnages de l’original latin tout en en simplifiant l’intrigue. La polymorphie de la langue de Plaute se traduit en pastiche linguistique où les dialectes, le romanesco et le frioulan notamment coexistent avec l’italien...

Leopoldo Gamberale est professeur émérite de philologie à la Sapienza, université de Rome. Il est le grand spécialiste du sort que Pasolini a réservé à Plaute. On lui doit de nombreux travaux à ce sujet, notamment une contribution aux Lezioni su Pasolini, consacrée aux aspects  théâtraux de la traduction de Plaute par Pasolini, des études pour les « Giornate plautine » (2004) ; et surtout l’ouvrage Plaute secondo Pasolini, 2006, qui offre à nouveau un éclairage sur cette question des sources et héritages latins de Pasolini. En tant que spécialiste de la relation liant la comédie plautinienne à la version de Pasolini, Leopoldo Gamberale a ouvert la journée par une réflexion d’envergure portant sur l’histoire des traductions du Vantone de Plaute en italien. Réapproprié par différents auteurs à différentes époques, ce texte s’est à maintes reprises  transformé et l’histoire de ces traductions successives éclaire la version qu’en a réalisée Pasolini.

 

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Complexité Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Danse Dessin Discrimination Documents Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Evolution Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Futur Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Monnaie Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Nucléaire Numérique Orient Orientation Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Personnage Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Progrès Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Rituels Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Syndicalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Utopie Valeurs Victimes Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH