Référents


Documents labellisés

L'image du mois

Pour la reconnaissance des droits et des devoirs de l’Humanité

Corinne Lepage, Avocate
Structure de recherche associée à la MRSH : Pôle Risques, Qualité et Environnement Durable
Enregistré le : 17/11/2017 - Durée : 20mn37s - Réalisation : MRSH
Lieu : Centre de conférences Crédit Agricole Caen

Cette communication a été prononcée dans le cadre du colloque international Agir en justice au nom des générations futures qui s'est tenu à Caen les 17 et 18 novembre 2017. Le concept même de Justice se comprend désormais en considération de la protection juridique des générations futures : justice environnementale, justice climatique (inscrite dans l’Accord de Paris), protections des biens communs sont autant de nouvelles facettes du concept de justice, spécifiques à notre temps. Nous vivons incontestablement une époque de métamorphoses du droit et des droits. C’est dans ce contexte que s’inscrit le colloque international « Agir en justice au nom des générations futures ».

Corinne Lepage est une avocate et une femme politique française engagée dans la protection de l'environnement. Avocate depuis 1975, elle défend les sinistrés des marées noires issues des naufrages de l'Amoco Cadiz en 1978 et de l'Erika en 1999. Elle est maître de conférences et professeur à l'Institut d'études politiques de Paris (à la chaire de développement durable) ainsi qu'aux universités Paris II, Paris-XII et de Saint-Quentin-en-Yvelines. Ministre de l'Environnement de 1995 à 1997, ancienne membre de Génération écologie, fondatrice et présidente du parti écologiste Cap21 depuis 1996, cofondatrice et ancienne vice-présidente du Mouvement démocrate jusqu'en mars 2010, elle est députée au Parlement européen de 2009 à 2014. En 2012, elle fonde l’association Essaim et l’année suivante, la coopérative politique du Rassemblement citoyen. En 2014, elle devient présidente du parti Le Rassemblement citoyen - Cap21 (LRC - Cap21). Elle est présidente d'honneur du Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN) après en avoir été présidente fondatrice, association d'étude des effets produits par les techniques génétiques sur le vivant.

La Déclaration Universelle des Droits de l’Humanité a été impulsée par le Président F. Hollande à l’occasion de la COP 21. Nous avons dépassé l’échelle individuelle, il est désormais nécessaire de défendre les droits et intérêts de l’Humanité et d’entamer une nouvelle étape d’évolution des droits humains depuis la DUDH de 1948.

Il est désormais nécessaire de raisonner en termes de droits collectifs. L’humanité se définit à la fois de manière verticale et horizontale : elle intègre les générations passées, présentes et futures et se compose d’un continuum qui s’étend depuis les États et se décline jusqu’à l’échelle individuelle. Certains citoyens d’ailleurs agissent déjà au nom des l’humanité. Ce texte est actuellement et notamment porté par les entreprises, les universités, les collectivités territoriales, les barreaux et certains États. La Déclaration Universelle des Droits de l’Humanité prend en compte les rapports de l’homme à la nature mais aussi du progrès technologique.

Ce texte comporte 12 points en Préambule, 4 principes, 6 droits et 6 devoirs. Un principe de dignité de l’humanité impliquant la satisfaction des besoins fondamentaux ainsi que la protection des droits intangibles. Ce texte n’a de sens que parce que l’humanité se considère comme responsable à l’égard d’elle-même des générations futures et de l’ensemble des autres espèces, impliquant divers principes tels que le principe d’équité intergénérationnelle…

Un jour viendra où un tribunal pénal international de l’environnement et de la santé pourrait voir le jour dans la continuité de ce texte à valeur déclaratoire.

Pour en savoir davantage
Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Amour Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Climat Cognition Collectivité Commerce Communication Complexité Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Danse Dessin Discrimination Documents Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Evolution Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Futur Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Monnaie Morale Mort Motricité Musique Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Nucléaire Numérique Orient Orientation ouvrages Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Personnage Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Progrès Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Rituels Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Sport Suicide Surréalisme Syndicalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Utopie Valeurs Vestiges Victimes Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vulnérabilité Vérité
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH