Référents


Documents labellisés

La géographie sociale en bref

Robert Hérin, Professeur émérite de géographie
Structure de recherche associée à la MRSH : ESO-Caen
Enregistré le : 29/11/2017 - Durée : 15mn17s - Réalisation : MRSH
Lieu : MRSH Caen

En France, jusqu’au début des années 1980 la géographie sociale a été portée par des voix isolées,  plus ou moins, Élisée Reclus à la fin du XIXè siècle, Jean Brunhes au cours des décennies suivantes, puis Pierre George au lendemain de la seconde guerre mondiale, Renée Rochefort à partir de sa thèse sur Le travail en Sicile publiée en 1961. Vingt ans plus tard, la géographie sociale devient un projet collectif ; elle motive un courant de géographie qui inspire des équipes de recherche dans les universités de la France de l’Ouest, à Toulouse, Pau, Lyon, Grenoble…

Publié en 1984, l’ouvrage Géographie sociale est aujourd’hui, avec le recul des années, volontiers considéré comme l’ouvrage fondateur de cette nouvelle orientation de la géographie française. Les équipes de recherche attirent de nouvelles générations d’enseignants et de chercheurs, qui s’impliquent dans des projets collectifs et s’impliquent dans des réseaux d’échanges de plus en plus étendus. Se succèdent les séminaires, les colloques et les publications. Les fondements de la géographie sociale à la française se consolident et s’enrichissent d’apports de plus en plus nombreux, empruntant d’ailleurs à d’autres disciplines des sciences sociales, la sociologie, la psychologie sociale, les sciences de l’éducation notamment. La multiplication des terrains des recherches et la conjonction des regards sur les rapports que les sociétés tissent avec les espaces de leurs vie élargissent les champs de la géographie sociale et les parcours scientifiques qu’elle inspire.

L’intervention intitulée À la découverte de la géographie sociale, la géographie sociale en bref n’a pas l’ambition de dessiner un panorama détaillé des orientations de la géographie sociale telle qu’elle s’est affirmée depuis une trentaine d’années ni d’établir un inventaire de ses contributions à la connaissance des sociétés. Elle se propose, en quelques minutes, de présenter les fondements de la géographie sociale, la convergence des thèmes de société qui les explorent et la nécessaire complémentarité des regards qui s’impose aux géographes engagés dans l’aventure de la géographie sociale. Cette géographie, sociale et critique par nature, s’est construite au fil des années, par les allers et retours entre les constats et les expériences des recherches de terrain, comme on dit en géographie, et la construction progressive jamais achevée de schémas d’interprétation des sociétés à partir de leurs projections en espaces.


Pour aller plus loin, quelques ouvrages, parmi bien d’autre.

Frémont A. , Chevalier J. , Hérin R. , Renard J. , Géographie sociale, Paris, édition Masson, 1984

Di Méo G. , L’Homme, la société, l’espace, Paris, éditions Anthropos, 1991

Di Méo G. , Buléon P. , L’espace social, lecture des sociétés, Paris, éditions Armand Colin, 2005

Séchet R. , Veschambre V. (dir.), Penser et faire la géographie sociale. Contributions à une épistémologie de la géographie sociale,  Rennes, Presses universitaires de Rennes

Clerval A. , Fleury A. , Rebotier J. ,Weber S. (dir.), Espace et rapports de domination, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2013

Hérin R. , Chemin faisant. Parcours en géographie sociale, Caen, Presses universitaires de Caen, 2015

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Complexité Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Danse Dessin Discrimination Documents Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Evolution Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Futur Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Monnaie Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Nucléaire Numérique Orient Orientation Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Personnage Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Progrès Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Rituels Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Syndicalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Utopie Valeurs Victimes Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH