Référents


Documents labellisés

L'image du mois

Ville capitale et nouvelle esthétique romanesque : le Paris de Challes, Prévost, Marivaux

Carole Dornier, Professeur de littérature française
CRHQ
Structure de recherche associée à la MRSH : CRHQ, Villes et sciences sociales
Date : 05/12/2017
Lieu : MRSH Caen
Durée : 1:00:32

Cette communication a été donnée dans le cadre du séminaire annuel "Villes et sciences sociales" consacré pour l'année 2017-2018 aux mutations de l'urbain.

Carole Dornier est professeur de littérature française du XVIIIème siècle à l'université de Caen.

Résumé de la communication

Dans la période 1710/1740, le roman français qui, contrairement à ses homologues espagnol et anglais, était resté marqué par la hiérarchie des genres, l’idéalisation et un romanesque invraisemblable dénoncé par ses détracteurs, connaît de profondes mutations.
Les romanciers cherchent à représenter le concret de la vie, à rapprocher les événements racontés du monde du lecteur, à mettre en débat des questions morales et sociales, à représenter des réalités jusqu’alors reléguées dans la fiction parodique et comique ou dans la « littérature de gueuserie ». Décors exotiques et champêtres, cours et palais cèdent alors la place à la Ville capitale. Si Paris est l’espace de « désagrégation » du héros classique, -elle favorise le « désordre des familles", le libertinage et l’infidélité – la ville offre aussi de nouvelles opportunités à des personnages en quête d’ascension sociale ou de liberté et aux romanciers des objets de représentation non conventionnels. Les Illustres Françaises de Robert Challe (1713), l’Histoire du chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut (1731), la Vie de Marianne de Marivaux (1731-1742) illustrent ce rapport ambivalent à la Ville. Dans la même période, un débat sur les avantages et les inconvénients des villes capitales s’est installé sur la scène intellectuelle, qui traduit les réticences et l’attirance suscitées par la concentration urbaine, débat dont le roman se fait l’écho.

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Dessin Discrimination Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Futur Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Monnaie Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Nucléaire Numérique Orient Orientation Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Rituels Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Valeurs Victimes Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité Évolution
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH