Référents


Documents labellisés

L'image du mois

Carte d'identités. L'espace au singulier

Vers le site de ce contributeur
Y. Calbérac, O. Lazzarotti, J. Lévy, M.Lussault,
Date : 22/07/2017
Lieu : CCIC Cerisy
Durée : 45:04

À l'ère uniformisante des masses succède l'émergence universelle du singulier. Si le plus spectaculaire effet de cette "montée en singularité" concerne la personne humaine, l'individuation porte aussi sur d'autres réalités comme les environnements spatiaux. Les mobilisations locales, les projets régionaux, les identités de toutes échelles ne pourraient fonctionner sans des individus qui leur donnent leur énergie et délibèrent de leur sens. Néanmoins les espaces doivent aussi être étudiés comme tels. Cela conduit à renouveler le débat sur l'unicité des lieux. Désormais, il ne s'agit plus d'une métaphysique de la permanence et de l'ineffable, mais d'une exploration empirique et théorique de parcours historiques et de dispositifs d'agencement.

Ce colloque, qui s'est déroulé du 22 au 30 juillet 2017 au CCIC de Cerisy, interroge l'ensemble des sciences sociales et s'adresse à tous ceux que ces questions intéressent. Tandis que des activités à l'interface de l'art et de la recherche ont ponctué les parcours, la problématique a été développée en trois temps:

  • Quelle(s) théorie(s) du singulier ? L’individuation grandissante des parcours de chacun produit une multiplication des singularités humaines. Comment repenser, le cas échéant pour les théoriser, les relations entre ces singuliers et tous les autres, notamment les lieux?
  • Quelle(s) méthode(s) ? La multiplication des informations de plus en plus individualisées porte la connaissance les faits et gestes de chacun à un degré jamais atteint. Ces données invalident-elles pour autant les réflexions théoriques?
  • Habitans: une notion à inventer ? Le passage aux sociétés à habitants mobiles, l’avènement du Monde et la conceptualisation de l’"habiter" conduisent à introduire la notion d’habitans (celui/celle qui habite, en tant que et dans le temps qu’il ou elle habite). Comment une expérience singulière du Monde parle-telle de celle de tous?
Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Dessin Discrimination Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Ethique Evaluation Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Numérique Orient Orientation Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Valeurs Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH