Référents


Documents labellisés

L'image du mois

Toucher l’ancien présent et le futur déjà là

Vers le site de ce contributeur
Date : 14/07/2017
Lieu : CCIC Cerisy
Durée : 40:29

Cette communication a été enregistrée dans le cadre du colloque intitulé L'Algérie, traversées qui  s'est tenu au Centre Culturel International de Cerisy du 13 au 20 juillet 2017, sous la direction de Ghyslain LÉVY, Catherine MAZAURIC et Anne ROCHE.

L’Algérie a fait l’objet, ces dernières années, de nombreuses recherches (colloques, publications) axées notamment sur la guerre d’Indépendance. Ce colloque, tout en tenant compte des avancées scientifiques dans le domaine, repose sur un point de vue différent. À partir des divers dénis de la réalité historique, politique et anthropologique, à partir de passés incompris (et voués à se répéter), il entend interroger l’histoire collective et ses entrecroisements avec les histoires individuelles: à quels silences, mutismes, blancs de la mémoire, exils hors de soi, renvoient les souffrances hors langage que chaque histoire singulière (franco-judéo-algérienne) porte en elle ?

Catherine Brun est professeur à la Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et membre de l’UMR THALIM. Ses thèmes de recherche concernent la littérature et l'histoire ; la littérature et la politique (écriture du trauma et de la guerre, notamment d'Algérie) ; les modalités contemporaines de l'écriture de l'événement - historique, politique, quotidien.

Résumé de la communication

Se demander si le passé algérien a un futur, et lequel, comme voudrait le faire ce colloque, c’est s’interroger sur les inaccomplis dont les accomplis sont gros. C’est donc d’abord revenir sur ces accomplis, sur les fluctuations qui caractérisent leur perception et leurs usages (historiques, politiques, mémoriels). C’est aussi rappeler le statut problématique du présent, grevé par le legs de passés à géométries variables, et hypothéqué par l’à-venir supposé l’orienter. C’est, ainsi,  tenter de voir dans quelle mesure la littérature, non contente de nous mettre au contact des accomplis tus, tente de défaire les inaccomplis prévisibles.

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Dessin Discrimination Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Ethique Evaluation Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Numérique Orient Orientation Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Valeurs Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH