Référents


Documents labellisés

L'image du mois

« Il me faudra à nouveau arpenter mes sombres jardins » – Benn et ses jardins de la mélancolie

Corona Schmiele, enseignante en littérature de langue allemande
Structure de recherche associée à la MRSH : ERLIS
Date : 02/06/2017
Lieu : Amphi MRSH Caen
Durée : 35:16

Cette communication a été enregistrée dans le cadre du colloque intitulé Jardin et mélancolie organisé par l'équipe de recherche ERLIS les 1 et 2 juin 2017 à la MRSH de Caen, en collaboratino avec l'Institut Européen des Jardins & Paysages.

C. Schmiele est née à Darmstadt en Allemagne, elle a fait des études de germanistique, littérature française et littérature comparée à Marburg, Heidelberg et Mayence et soutenu sa thèse de doctorat sur le lyrisme de Gottfried Benn, sous la direction de Bruno Hillebrand à l'université de Mayence en 1981. Elle a été lectrice du DAAD à l'université de Dijon de 1981 à 1983 et ensuite assistante associée à l'Ecole normale supérieure (Sèvres - Ulm) de 1983 à 1989. Chargée de cours dans plusieurs universités parisiennes, elle fut également membre du Jury de l'agrégation externe de 1998 - 2002. Depuis 1989, elles est maître de conférences d'allemand à l'université de Caen - Normandie où elle dirige actuellement le département d'études germaniques. Entre autres,  ses publications portent sur Gottfried Benn, Hölderlin, Kafka, Kleist, Friedrich Schnack, Musil, Trakl, Jakob Wassermann, Elfriede Jelinek. Traductions (p.ex. Paul Valéry, Jean Anouilh).

Résumé de la communication

„Des jardins ? – sporadiquement seulement“ – c’est ainsi que Gottfried Benn résume son rapport au jardin.  Homme des grandes villes, ni jardinier, ni promeneur, son credo provoquant était la „vie provoquée“ en opposition avec la vie naturelle. Il est surprenant, dans ces conditions, de constater que fleurs et jardins sont un motif central dans l’œuvre de Benn. La présente communication cherche à faire apparaître comment ce motif s’inscrit dans les axes principaux de sa réflexion poétologique.

 

 

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Dessin Discrimination Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Monnaie Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Numérique Orient Orientation Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Rituels Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Valeurs Victimes Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité Évolution
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH