Référents


Documents labellisés

L'image du mois

Vous n'avez plus aucun droit ici

Auteur : Benoît Hinard
Date : mai 2016
Structure de recherche associée à la MRSH : ESO-Caen

Le 19 mai 2016, devant la Maison de la Recherche en Sciences Humaines (MRSH) de l'Université de Caen-Normandie (UCN), la brigade d’intervention de la police nationale dispersait violemment (utilisation de matraques et de gaz lacrymogènes) les manifestant-e-s contre la loi Travail. Les forces du maintien de l’ordre devaient ainsi empêcher la réappropriation collective de l’amphithéâtre Tocqueville – lieu occupé et autogéré par le mouvement social – à la suite du blocage des flux opéré peu de temps avant sur le boulevard périphérique nord. Sur le parvis de la MRSH, à des enseignants-chercheurs revenant sur leur lieu de travail des drapeaux syndicaux à la main, le Directeur Départemental de la Sécurité Publique affirme : « Ici, vous n’avez plus aucun droit ! Il s’agit d’une manifestation illégale que je dois disperser. Soit vous rentrez dans vos bureaux, soit vous me suivez au poste ».

L’épisode, capturé par cette photographie de Benoit Hinard, peut être appréhendé comme un analyseur (Lourau, 1970) des mutations des institutions universitaire et policière tout autant que des transformations de l’action collective.

Dans le contexte de l’état d’urgence et de la militarisation des forces du maintien de l’ordre, l'intervention de la police nationale au sein du territoire universitaire signe l'appropriation sécuritaire plus générale de tout espace public en France aux dépens des mouvements contestataires. Ce processus trouve ses racines dans l’histoire coloniale (Rigouste, 2011) et constitue une « exception » française au regard de ce que l’on observe dans les autres pays européens (Fillieule et Jobard, 2016).

Il importe ensuite de noter que ce contrôle de l'espace (Ripoll et Veschambre, 2005) public universitaire par l'État fait suite au recours du président de l'UCN aux forces de l'ordre, celui-ci mettant en pratique sa compétence en matière sécuritaire (Art. L. 712-2 §6 du Code de l'Éducation). Alors que le territoire universitaire était jusque-là relativement « sanctuarisé » (si l'on excepte la présence d'agent-e-s de sécurité privée payé-e-s par l'UCN), ce recours empêche indirectement par le biais de la répression policière toute velléité d'usage autonome de l'espace (Ripoll, 2008).

Enfin, la mobilisation contre la loi Travail participe de la reconfiguration des mouvements sociaux que ce soit en termes de cadre d’interprétation, de mode d’organisation et de répertoire d’action collective (McAdam, Tilly, Tarrow, 2001 ; Tilly et Tarrow, 2010). Une fraction des manifestant-e-s, notamment issue de la classe de l’encadrement (Bihr, 1989) précarisée et des classes populaires syndiquées, réactualise la critique du capitalisme et de l’État, réinsuffle via l'assembléisme des pratiques de démocratie directe et autogestionnaires dans et en dehors des bureaucraties syndicales et politiques et renoue avec les occupations et blocages de flux économiques, actions directes et illégales constitutives du mouvement ouvrier (Denis, 2005 ; Béroud et Bouffartigue, 2009 ; Cervera-Marzal, 2016).

Ces luttes qui s’opposent aux rapports sociaux de domination et d’exploitation et défendent la réappropriation collective et démocratique de l’espace urbain (Lefebvre, 1968 ; Harvey, 2013) constituent des objets de recherche investis depuis plusieurs années par des géographes caennais (Ripoll, 2005 ; Lariagon, 2009) et tracent des perspectives scientifiques futures portant sur la dimension spatiale des mouvements sociaux et leurs recompositions.

Enseignants chercheurs en géographie sociale à ESO Caen : Nicolas Bautès, Pierre Guillemin, Maxime Marie, Mathieu Uhel, Etienne Walker


Bibliographie

Denis JM (dir.), 2005, Le conflit en grève ? Tendances et perspectives de la conflictualité contemporaine, La Dispute, coll. États des lieux, Paris, 358 p.

Béroud S et Bouffartigue P, 2009, Quand le travail se précarise quelles résistances collectives ?, La Dispute, coll. Essais, Paris, 355 p.

Bihr A, 1989, Entre bourgeoisie et prolétariat. L'encadrement capitaliste, L'Harmattan, Coll. Logiques Sociales, Paris, 416 p.

Cervera-Marzal M, 2016, Les Nouveaux Désobéissants : Citoyens Ou Hors-la-loi ?, Edition Le bord de l’eau, Coll. La bibliothèque du MAUSS, Lormont, 162 p.

Lourau R, 1970, L’analyse institutionnelle, Editions de Minuit, coll. Arguments, Paris, 304 p.

Fillieule O et Jobard F, 2016, Un splendide isolement. Les politiques françaises du maintien de l’ordre, La vie des idées, 24 mai

Harvey D, 2013, Rebel cities : From the right to the city to the urban revolution, Verso, London, 208 p.

Lariagon R, 2009, De la contestation sociale à la construction d'une géographie temporaire : Exemple des mouvements étudiants contre le CPE du printemps 2006 et la loi LRU d'automne 2007, Master 1 de géographie sous la direction de Jean Marc Fournier, ESO Caen, Université de Caen Basse Normandie, 207 p.

Lefebvre H, 2009, Le droit à la ville, Economica, Anthropologie, 135 p.

McAdam D, Tilly C, Tarrow S, 2001, Dynamics of contention, Cambridge University Press, 387 p.

Rigouste M, 2011, L’ennemi intérieur. La généalogie coloniale et militaire de l’ordre sécuritaire dans la France contemporaine, La Découverte, coll. Essais, Paris, 364 p.

Ripoll F, 2005, La dimension spatiale des mouvements sociaux. Essais sur la géographie et l’action collective dans la France contemporaine à partir des mouvements de « chômeurs » et « altermondialistes », thèse de doctorat sous la direction de Robert Hérin, CRESO, Université de Caen, Basse-Normandie, 741 p.

Ripoll F, 2008, Espaces et stratégies de résistance : répertoires d’action collective dans la France contemporaine, Espaces et sociétés, n°134, vol. 3, pp. 83-97

Ripoll F et Veschambre V, 2005, Introduction. L’appropriation de l’espace comme problématique, Norois, n°195, vol. 2, pp. 7-15

Tilly C et Tarrow S, 2008, Politique(s) du conflit : de la grève à la révolution, Presses de Sciences Po, Paris, 400 p.

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Dessin Discrimination Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Ethique Evaluation Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Numérique Orient Orientation Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Valeurs Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH