Référents


Documents labellisés

Être sauvage et chaos : Merleau-Ponty, Lefort, Castoriadis

Nicolas Poirier, docteur en science politique
Sophiapol
Structure de recherche associée à la MRSH : CERReV
Date : 08/06/2016
Lieu : MRSH - Université de Caen
Durée : 28:29

Cette conférence a été donnée dans le cadre du colloque intitulé Avec Lefort, après Lefort : Prendre en charge l’expérience de notre temps qui s'est déroulé à Caen du 7 au 9 juin 2016.

En 1966, Claude Lefort fut nommé à l’université de Caen afin d’y créer le Département de sociologie. Cinquante ans après, ce département, entouré de la revue du MAUSS, d’Anamnèse et des laboratoires du CERReV (EA 3918) et Identité et subjectivité (EA 2129), entend fêter sa naissance en interrogeant à nouveau l’œuvre de son fondateur. À la suite des quelques manifestations organisées autour de lui de son vivant ou après, l’hommage que nous voulons lui rendre ne peut valoir s’il ne consiste dans une nouvelle interrogation de la pertinence de son œuvre et de sa démarche aujourd’hui et demain. Si l’héritage est assez bien connu, la question de savoir qu’en faire maintenant reste ouverte. Dans quelle mesure une pensée qui a tant apporté à la compréhension de la modernité et du XXe siècle peut encore éclairer « les ténèbres » du monde qui lui succèdent ?

Nicolas Poirier est professeur certifié de philosophie, rattaché au laboratoire Sophiapol (EA 3932) – Sociologie, philosophie et anthropologie politiques – de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Docteur en science politique de l'Université Paris Diderot, il prépare actuellement une thèse d'habilitation (HDR) à l'université Paris Ouest Nanterre La Défense sous la direction de Stéphane Haber, « Créativité artistique et institution démocratique ».

Résumé de la communication

L'objet de cette communication consiste à saisir la signification philosophique et la portée politique de l'antagonisme opposant Claude Lefort et Cornelius Castoriadis. Mon hypothèse est que le sens du différend philosophique entre Lefort et Castoriadis doit se comprendre, même si ce n'est pas la seule raison, en référence à la pensée de Maurice Merleau-Ponty, notamment Le visible et l'invisible, et plus largement aux textes de la seconde partie des années 1950. Il ne s'agit pas de réduire la divergence entre les deux philosophes à une querelle plus ou moins académique qui ne mettrait en jeu que le rapport interprétatif noué respectivement à Merleau-Ponty indépendamment de leur engagement plus global dans les problèmes du temps présent, mais de saisir à partir de là des différences d'approche notables dans l'appréhension des problèmes philosophiques, notamment ceux posés par la société, la politique ou encore l'histoire, et qui renvoient donc à des enjeux très pratiques. Ce qui semble décisif ici, c'est la notion d'être sauvage, telle qu'elle est thématisée par Merleau-Ponty, de façon parfois très elliptique, dans son ouvrage Le visible et l'invisible, édité à titre posthume par Claude Lefort lui-même, et dans plusieurs de ses textes de la fin des années 1950.

 

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Dessin Discrimination Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Numérique Orient Orientation Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Valeurs Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité Évolution
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH