Référents


Documents labellisés

L'image du mois

Mais où donc est Charlie ?

Auteur : Ronald Minot
Date : avril 2015

Parmi les carnavals de villes étudiantes, celui de Caen apparaît actuellement comme le plus emblématique, de par l'ampleur prise au fil des années. Créé dans sa version moderne en 1996 à l'initiative d'une association d'étudiants en arts du spectacle (qui géra l'événement jusqu'en 2006) et n'ayant aujourd'hui plus rien à voir avec les racines religieuses de l'événement1, le nombre de participants a considérablement gonflé lors des dernières éditions. En 2012, la radio étudiante de Caen (Radio Phenix), qui assurait le relais depuis six années, réussit à porter le nombre de participants à 12.000. En 2013, sous l'égide cette fois de la Fédération Campus Basse-Normandie, on recensait 15.000 participants ; en 2014, ce nombre s'éleva à 23.000 pour atteindre 30.000 en 2015. À ce jour, la fête caennaise, baptisée le plus important carnaval de France et d'Europe, est devenue un moment incontournable dans le calendrier de la ville et n'est pas sans poser de multiples problèmes, notamment en matière de financement et de sécurité. À tel point que l'organisateur actuel – s'avouant dépassé par l'ampleur de la manifestation – s'en émeut et envisage de jeter l'éponge pour l'édition 2016.

Avis aux repreneurs !


1. En 1549, le mot « carnaval » apparaît pour la première fois sous une forme francisée, venant de l'italien carnevale ou carnevalo, élaboré à partir du latin carne (viande) levare (enlever), signifiant littéralement « entrée en carême ». Originellement lié à la tradition chrétienne (la fête de mardi gras), le carnaval marque la dernière occasion qu'on a de manger des aliments riches — et plus généralement de festoyer — avant les quarante jours du Carême, que viendra interrompre Pâques. La tradition de cette consommation importante d'aliments avant le début du Carême serait à l'origine du carnaval.

En savoir plus 

 

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Dessin Discrimination Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Monnaie Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Numérique Orient Orientation Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Rituels Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Valeurs Victimes Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité Évolution
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH