Référents


Documents labellisés

Jeux de mémoire et d’histoire, autour de la destruction des villes normandes

Frédérick Lemarchand, maître de conférences en sociologie
Structure de recherche associée à la MRSH : CERReV, Pôle Risques, Qualité et Environnement Durable
Enregistré le : 17/09/2014 - Durée : 30mn - Réalisation : CEMU - MRSH
Lieu : CRBN Caen

Cette communication s'inscrit dans une journée intitulée « De la destruction » – organisée à Caen lors de la première Semaine de la mémoire – consacrée à l'appréhension des jeux de mémoire spécifiques à la destruction des villes et des territoires en tentant de réinscrire l'expérience bas-normande des bombardements dans la perspective des grands événements du XXe siècle : Fukushima, Hiroshima, Tchernobyl, la destruction des villes allemandes. Au-delà du discours convenu qui a fait office de grand récit depuis 70 ans (le la « libération » à la « recontruction »), il s'agit de questionner les traces, mémoires et cicatrices propres aux catastrophes et aux grands événements collectifs, à travers la perspective historique bien entendu, mais aussi la voie sensible explorée par l'art, le 7e du nom en particulier : le cinéma. 

Frédérick Lemarchand est maître de conférences en sociologie à l’Université de Caen, codirecteur du Pôle Risques de la Maison de la recherche en sciences humaines de Caen. Attaché à la compréhension des mutations profondes de l’époque contemporaine, il a mené une réflexion sur les dynamiques des catastrophes, du patrimoine et de la mémoire collective. Dans l’héritage de la théorie critique, il travaille depuis quinze ans sur les aspects fondamentaux des sociétés technoscientifiques.

Résumé 

W. G. Sebald naît dans un petit village retiré de Bavière, quand les bombes pleuvent sur l’Allemagne. « Trop petit pour se souvenir mais incapable d’oublier », Sebald entreprend de penser le point aveugle de la mémoire allemande : les raids aériens des alliés sur les villes allemandes qui coûterons la vie à 600 000 civils. Il exhume, dans son essai manifeste De la destruction, publié en 1999, les traces et les cicatrices de la mémoire collective en se centrant sur l’expérience de la destruction comme moment décisif où tout bascule. L’après, le temps de la catastrophe, est rempli de fantômes et de ruines à la fois présents et absents, produisant des jeux de mémoire complexes qui, à leur manière, tentent de conserver le souvenir de la destruction, de la perte, tout en mettant en place des mécanismes d’oubli, de déni, afin d’éviter la douleur liée au trauma. Nous repartirons de la problématique de Sebald en la transposant au cas des villes normandes bombardées par les « libérateurs » à partir de témoignages audio enregistrés par les Archives Départementales de la Manche.

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Dessin Discrimination Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Numérique Orient Orientation Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Valeurs Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité Évolution
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH