Référents


Documents labellisés

L'écrit en passage

Vers le site de ce contributeur
Bernard Alazet, maître de conférences en littérature française
Ecritures de la Modernité
Date : 17/08/2014
Lieu : CCIC Cerisy la Salle
Durée : 26:27

Cette conférence a été donnée dans le cadre du colloque intitulé Marguerite Duras. Passages, croisements, rencontres qui s'est tenu au Centre Culturel International de Cerisy du 16 au 23 août 2014, sous la direction de Olivier AMMOUR-MAYEUR, Florence de CHALONGE, Yann MÉVE et Catherine RODGERS.

Ecrivain prolifique, Marguerite Duras a fait une œuvre toute de variété avec ses passages et ses croisements, avec les rencontres qu’elle occasionne. En témoignent ses espaces géographiques et culturels, l’expérience du déracinement, mais également ses différents horizons linguistiques (que démultiplient que ses nombreuses traductions et l’ampleur de sa réception). L'œuvre fait résonner en elle l'étrangeté des langues par le chant ou le poème, par ses curieux et obsédants noms propres, par l’invention d’un Shaga. Elle est plurielle aussi dans son ambition d'abolir les frontières traditionnelles du genre, à l’image de ce "théâtre du roman" que devient L’Amante anglaise, ou par la promotion des "textes hybrides" issus de la rencontre avec le cinéma dès la fin des années 1960. D’une autre façon, l’œuvre est hybride en raison de sa vocalité: de l’"écrit non écrit" jusqu'au livre, l'effet de voix va bien au-delà de l’usage de la parole.

Longtemps réputée ardue, cette œuvre conjugue prosaïsme et poésie, combine intertextes littéraires et culture populaire, se met à la recherche d’une esthétique en accord avec ses enjeux politiques. C’est ainsi que la littérature comme territoire accueille chez Marguerite Duras l’outside, l’"écrire tout de suite", mais aussi l’essai, issu de l’entretien, et, dans l’entre-deux du fictionnel et du vécu, l’écriture des travaux et des jours au sein de la dyade formée par "l’homme aux yeux rieurs" et "cette femme qui faisait des livres". Alors traversée par une réflexion sur les rapports entre le masculin et le féminin, la rencontre remet en jeu la question de la différence sexuelle...

Bernard Alazet est maître de conférences en littérature française à l’Université de la Sorbonne Nouvelle - Paris 3. Ses travaux de recherche portent sur Duras, Sarraute, Genet. Il a co-dirigé le Cahier de l’Herne consacré à Duras (2005) et Les Ecrits de Marguerite Duras, bibliographie des œuvres et de la critique 1940-2006 (Imec, 2009). Il dirige la collection "Série Marguerite Duras" aux Editions des Lettres Modernes-Minard, dont quatre volumes sont à ce jour publiés et participe aux éditions des Œuvres complètes de Duras dans la Bibliothèque de la Pléiade (2011-2014).

Résumé de la communication

"L’écrit ça arrive comme le vent, c’est nu, c’est de l’encre, c’est l’écrit, et ça passe comme rien d’autre ne passe dans la vie, rien de plus, sauf elle, la vie" (Ecrire).
On interrogera ce lieu de l’écrit conçu comme passage, ses conditions esthétiques, la nécessité qui l’habite pour que de "l’écrit non écrit" puisse naître l’écrit; mais il faudra aussi renverser le processus, observer le passage de l’écrit au non écrit en un mouvement de correction continuelle, dont témoignent les manuscrits, d’épanorthose généralisée qui vise à massacrer l’écriture pour qu’en émerge la source improbable. Des réflexions de Duras sur son propre geste d’écriture à sa pratique romanesque, l’écrit est "en passage" comme les personnages de ses fictions sont "en allés".
*Certaines analyses de cette communication sont inspirées de la notice du Ravissement de Lol V. Stein, Œuvres Complètes Duras, La Pléiade, tome 2, Gallimard, 2011.

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Dessin Discrimination Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Numérique Orient Orientation Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Valeurs Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité Évolution
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH