Référents


Documents labellisés

L'image du mois

Les Hiéronymites et le portrait du roi

Structure de recherche associée à la MRSH : ERLIS, Empire ibérique
Date : 08/11/2013
Lieu : MRSH Caen
Durée : 1:02:07

Cette conférence a été enregistrée dans le cadre du programme pluridisciplinaire de la MRSH Le temps de l'Empire ibérique, dont le thème pour l'année 2013-14 est consacré aux médiations religieuses dans l'empire ibérique.

Pauline RENOUX-CARON est maître de conférences à l’Université Sorbonne nouvelle – Paris 3 depuis 2008 et mène ses recherches dans le cadre du CRES-LECEMO (EA 39-79). Elle est l’auteur d’une thèse intitulée Figures de saint Jérôme dans l’Espagne du XVIe siècle (à paraître aux éditions Classiques Garnier) et s’intéresse à l’histoire des sensibilités religieuses, à l’Ordre de Saint Jérôme et à la place réservée aux études patristiques dans l’Espagne classique.

Résumé de la communication

Cette réflexion est partie du constat de l’amitié fondatrice et indéfectible qui a uni au cours des siècles l’Ordre monastique de Saint Jérôme aux souverains espagnols. Ces liens privilégiés, que ne manque pas de souligner toute l’historiographie hiéronymite, sont décrits de façon particulièrement détaillée dans la Historia de la Orden de San Jerónimo (1600-1605) du hiéronymite fray José de Sigüenza (1544-1606), chronique qui doit son succès aux éminentes qualités de plume et au rigoureux travail d’historien de son auteur. José de Sigüenza consacre en effet de nombreuses pages à décrire le dernier séjour de l’Empereur Charles Quint dans le monastère hiéronymite de Yuste ou celui de son fils Philippe II à l’Escorial. Cette proximité de la personne du roi, non pas figé dans les poses emblématiques du pouvoir, mais considéré comme modèle de piété monastique pour les hiéronymites eux-mêmes, pose ici question. Car derrière l’image d’un souverain humble et pieux brossée par l’auteur, c’est toute une entreprise de sacralisation de la personne du roi qui se dessine peu à peu, dans un contexte idéologique où cette approche ne fait plus totalement l’unanimité chez les théoriciens politiques espagnols.

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Dessin Discrimination Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Monnaie Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Numérique Orient Orientation Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Rituels Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Valeurs Victimes Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité Évolution
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH