Référents


Documents labellisés

L'image du mois

Sélection des faits de langue et style parlé : la prévisibilité phrastique chez Céline

Structure de recherche associée à la MRSH : LASLAR
Date : 07/11/2011
Lieu : MRSH
Durée : 21:33

Cette communication a été enregistrée dans le cadre du 2e Colloque de l'Association Internationale de Stylistique organisé par le LASLAR du 7 au 9 novembre 2011, qui s'est tenu à la Maison de la Recherche en Sciences Humaines de l'Université de Caen Basse-Normandie.

Marie-Albane Watine est Maître de conférence de Lettres Modernes à l'Université Nice Sophia-Antipolis et membre du laboratoire UMR 7320 Bases, Corpus, Langage.

Résumé de la communication

Dans les années 1930 s'élaborent en France les cadres syntaxiques d'un style parlé qui envahit non seulement les discours rapportés, mais aussi le récit - c'est ce que G. Philippe appelle le passage à l'âge « vocal » de la langue littéraire. Avec Céline, dans Mort à crédit en particulier, la stylisation du parlé n'opère plus seulement sur les traits lexicaux populaires, mais sur la syntaxe phrastique. Alors que les traits lexicaux populaires, l'hybridation des registres et les fautes grammaticales ont souvent été relevés, c'est la forme des phrases et la sélection qu'elles impliquent par rapport à la syntaxe du français oral que nous souhaiterions étudier dans cette communication.

Avec le développement de la linguistique de l'oral depuis les années 1980, il est à présent loisible de repérer avec précision les sélections opérées par la stylisation célinienne. Certains aspects liés à la temporalité de l'élaboration psycholinguistique du message sont négligés, comme la nomination multiple ou la rupture syntaxique - la rareté de l'anacoluthe par bifurcation est notable. La « petite musique » célinienne joue avant tout aux deux extrêmes de ce que nous appellerons la prévisibilité phrastique, notion que nous essayerons de définir et légitimer.

Certaines structures, comme les détachements à gauche, les clivages, les parallélismes ou la structuration par marqueurs énumératifs mettent en œuvre une hyper-prévisibilité - le lecteur étant guidé, dès le début de la phrase, vers un certain type de déroulement syntaxique et sémantique. Un autre type de phrase célinienne, au contraire, joue sur la sous-prévisibilité phrastique (hyperbates par rallonge, figures d'ajout, séries asyndétiques...).

Ces deux patrons phrastiques miment selon nous des schèmes psycholinguistiques propres respectivement à la production et à la réception des énoncés oraux. Le premier imite ainsi le modèle du sur-guidage de la réception orale et le deuxième le modèle réputé désordonné de la production orale.

Les faits syntaxiques propres à la langue parlée subissent ainsi un filtrage, au moment de la fixation d'un patron de style parlé ; ce filtrage évacue certains faits syntaxiques, et privilégie ceux qui ont une prégnance particulière dans la cognition de l'oral, du moins telle que les locuteurs se la représentent ou l'imaginent.

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Dessin Discrimination Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Monnaie Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Numérique Orient Orientation Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Rituels Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Valeurs Victimes Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité Évolution
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH