Référents


Documents labellisés

Le vocabulaire maritime des premiers Grecs : les noms de la mer et le lexique mycénien qui en dérive

Nicole Guilleux, Maître de conférences en grec ancien
Centre de recherches archéologiques
Structure de recherche associée à la MRSH : Espaces maritimes
Date : 24/01/2014
Lieu : Saint-Vaast-la-Hougue
Durée : 54:46

Cette communication a été donnée à Saint-Vaast-la-Hougue, dans le cadre d'une journée d'études organisée par le pôle Espaces maritimes, sociétés littorales et interfaces portuaires de la MRSH, journée consacrée au vocabulaire maritime et aux dictionnaires.

Après avoir été professeur de français, latin et grec dans l'enseignement secondaire français de 1974 à 1988, Nicole Guilleux enseigne depuis 1989 la langue et la linguistique grecques à l'université de Caen (Basse-Normandie). Elle s'est spécialisée en linguistique historique et comparative, soutenant en 1983, une thèse de doctorat portant sur des Problèmes de flexion nominale en grec mycénien. Elle s'est aussi intéressée à la langue de l'épopée homérique et de la tragédie, ainsi qu'à la lexicologie, principalement grecque, mais aussi latine et française.

Résumé de la communication

Le vocabulaire maritime des premiers Grecs se caractérise par un paradoxe. Alors que les Indo-Européens possèdent un nom de la mer (latin mare, d'où notamment français mer ; breton mor, irlandais muir... ; allemand Meer ; russe, bulgare, slovène... morje, polonais morze...), les Grecs ignorent ce mot et, à la place, en utilisent quatre autres. Cette bizarrerie lexicale peut s'expliquer si l'on adopte le point de vue des nouveaux arrivants, en considérant les différentes expériences qu'ils ont pu avoir de la mer, dont ils ignoraient tout. Cet élément nouveau s'est révélé à eux sous des espèces variées : « eau salée » (hē háls), « vaste plaine » liquide du large (tò pélagos) ou « espace dangereux à traverser » (ho póntos), sans compter le nom générique, hē thálassa, probablement emprunté aux habitants du cru.

Dans le second versant de la conférence, l'accent est mis sur la documentation grecque la plus ancienne, celles des archives des palais mycéniens (Cnossos, Pylos, Mycènes...). Malgré l'aspect fragmentaire des textes rédigés en linéraire B et la difficulté à les interpréter, on y trouve, clairement attestés, plusieurs mots reposant sur háls et sur póntos. Ces témoignages écrits, même s'ils sont peu nombreux, confirment ce que le reste des données archéologiques donne à voir : les Grecs de l'époque mycénienne, qui vécurent entre continent et Crète dans la seconde moitié du deuxième millénaire avant notre ère, s'étant mis à l'école de leurs prédécesseurs Minoens, savaient tirer profit de la mer dans les zones côtières, aussi bien que naviguer en Méditerranée.

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Dessin Discrimination Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Ethique Evaluation Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Numérique Orient Orientation Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Valeurs Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité Évolution
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH