Référents


Documents labellisés

La monarchie espagnole chez Campanella : du destin au déclin

Jean-Louis Fournel , Professeur en études italiennes
Université Paris 8 - UMR 5206 TRIANGLE
Structure de recherche associée à la MRSH : Empire ibérique
Date : 15/06/2012
Lieu : MRSH
Durée : 1:10:07

Cette conférence a été enregistrée dans le cadre du programme pluridisciplinaire de la MRSH Le temps de l'Empire ibérique.

Né à Saint-Etienne le 14 avril 1959, Jean-Louis Fournel a effectué des études de littératures et d'histoire italienne de la Renaissance à l'Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud (1979-1986) et à l'Université de la Sorbonne Nouvelle Paris III où il a soutenu en 1989 une thèse de doctorat sur le sujet suivant "Les dialogues de Sperone Speroni : libertés de la parole et règles de l'écriture". Maître de conférences puis professeur au département d'études italiennes de l'Université Paris 8, il est membre de l'UMR 5206 Triangle et du Laboratoires d'études romanes de l'Université Paris 8. Il a publié en collaboration avec Jean-Claude Zancarini plusieurs traductions commentées de Machiavel (Le Prince, PUF, 2000), Guicciardini (Histoire d'Italie, 2 volumes, Bouquins Laffont, 1996 ; Ecrits politiques, PUF, 1997; Avertissements politiques, Le Cerf, 1988) et Savonarole (Sermons, écrits politiques et pièces du procès, Le Seuil, 1993) ainsi que Les guerres d'Italie. Des batailles pour l'Europe (Gallimard, 2003) et deux essais La politique de l'expérience. Savonarole, Guicciardini et le républicanisme florentin (Edizioni dell'Orso, 2003) et La grammaire de la république. Langages de la politique chez Francesco Guicciardini (Droz, 2009). Il vient de publier La cité du soleil et les territoires des hommes. Le savoir du monde chez Campanella (Paris, Albin Michel, 2012).

Résumé de la communication

Penseur libre et croyant intransigeant, Tommaso Campanella (1568-1639) passa presque la moitié de sa vie dans les prisons du roi d'Espagne et des papes. Souvent, on ne retient de lui qu'une brève utopie, la Cité du soleil. Son œuvre va bien au-delà. Depuis son cachot napolitain, Campanella s'efforça de penser un monde que Colomb, Luther et Machiavel obligeaient à voir sous un jour nouveau. Témoin de la première mondialisation moderne, il chercha à fonder l'humanité à venir sur un nouvel équilibre des territoires. L'Europe, la Chrétienté et l'empire hispanique, mis à l'épreuve des rivalités politiques et de l'expansion coloniale s'y inscrivaient dans un projet nouveau, visant à réunir les lieux habités. Loin d'être une irréalité, son utopie est une géosophie, voyage de l'esprit et savoir du monde dans un présent à inventer, où se déploie la volonté libre des hommes et de chaque homme. Refusant de se limiter aux modèles politiques hérités de l'Antiquité ou de se résigner au jeu des équilibres armés, Campanella propose à ses contemporains d'écrire une histoire globale qui ne soit pas celle de la tyrannie, condamnée à étendre sa domination en Europe, ou de la colonisation, qu'il voit alors transformer le monde par la conquête. Son interrogation s'adresse aussi aux lecteurs d'aujourd'hui : comment imaginer un monde cohérent qui laisse place à la diversité des territoires des hommes ?

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Cognition Collectivité Commerce Communication Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Dessin Discrimination Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Morale Mort Motricité Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Numérique Orient Orientation Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Suicide Surréalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Valeurs Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vérité Évolution
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH