La Blockchain : mythe ou réalité ?

Lieu : Amphithéâtre de la MRSH
Début : 03/05/2019 - 17:00
Responsable(s) scientifique(s) : Slim SOUISSI, maître de conférences IUP Banque, Finance, Assurance

Après la révolution de l’écriture 3.300 ans avant notre ère, puis après la révolution de l’imprimerie par J. Gutenberg courant XVème siècle, la révolution numérique est en marche. Notre monde est désormais en train de basculer pleinement dans l’ère du numérique. La société moderne, a vu la naissance de l’ordinateur dans les années 1930, puis le progrès de la physique ont permis l’avènement de la nanotechnologie et de l’internet des objets dans notre quotidien. Les usages changent et les échanges se multiplient amenant le développement de nouvelles technologies en gestion de l’information, on parle désormais du mécanisme de la blockchain. Ce dernier permet d’enregistrer de manière distribuée des informations dans un registre irréversible et vérifiable par la communauté. Ainsi chaque membre du réseau partagé peut, en observant la blockchain, vérifier contenu du bloc à l’aide d’une clef.

L’utilisation de la blockchain permet de faciliter les échanges d’informations entre les utilisateurs telles que des transactions de cryptomonnaie et cela, sans aucune autorité centrale de confiance. Ce processus de gestion de l’information semble inarrêtable surtout tant que des personnes appelés « mineurs » consacrerons de l’énergie pour valider les transactions effectuées au sein de la blockchain.

Dans notre nouvelle ère de l’industrie 4.0, l’avènement de la cryptographie moderne a permis l’élaboration et le développement des technologies de registres distribué (DLT), qui apparaissent comme la version digitale de nos registres actuels.
Une « DLT » est une technologie qui se définit comme une base de données de transactions transparente, sécurisée, décentralisée, et distribuée qui enregistre et stocke à l’intérieur de registres (ou blocs) les éléments virtuels d’une transaction.

OBJECTIFS :

  • Étudier le cadre règlementaire et les évolutions nécessaires à son déploiement ;

  • Analyser l’adaptabilité de la blockchain aux seins des institutions financières notamment pour le service de règlement-livraison et compensation ;

  • Recueillir des informations auprès de professionnels et exposer leur point de vue ;

  • Montrer les enjeux pour les métiers du titre et plus largement pour le secteur bancaire et financier ;

  • Définir les profils des nouveaux collaborateurs de demain.

PROBLEMATIQUES :
Comment profiter de son potentiel dans l’industrie du post-marché ?
Peut-on appliquer la technologie blockchain dans les ordres de mouvements pour les sociétés non côtés et les particuliers ?
Dans quelle mesure la technologie blockchain modifie-t-elle le droit de propriété ?
La blockchain sera-t-elle une révolution ou une désillusion ?

Conférence animée par des étudiants du Master I Gestion des actifs, des risques et de la conformité (MIG2C) à IUP Banque, Finance, Assurance de Caen

  • Monsieur Lyes AREZKI

  • Monsieur Josselin BOUDET

  • Monsieur Antoine CLOEREC

En partenariat avec L’Association Française des Professionnels des Titres