Réhabiliter le périurbain

Comment vivre et bouger durablement dans ces territoires ?

Loco, 2013, 127 pages, ISBN 978-2-9195071-77
Lionel Rougé, Christophe Gay, Sylvie Landriève, Anaïs Lefranc-Morin, Claire Nicolas

Quand il est question de l’avenir des territoires, la ville dense est érigée en modèle unique et indépassable de développement durable. Inversement, les espaces périurbains sont stigmatisés.

Et si on ne les considérait plus comme des espaces repoussoirs et sans qualités, marqués par le gaspillage d’espace et d’énergie, l’entre soi, la dépendance automobile et l’uniformité paysagère ? Ces espaces ne vont pas disparaître et, à y regarder de plus près, ils sont le lieu d’initiatives, de pratiques et de modes de vie qui dessinent desmobilités durables pour demain.

Il est nécessaire de changer de regard et de réhabiliter les espaces périurbains. C’est l’objet de ce livre, qui fait suite aux deuxièmes Rencontres internationales du Forum Vies Mobiles. Tous ceux qui ne veulent pas se contenter des lieux communs sur le périurbain trouveront dans ces pages des clefs essentielles pour comprendre comment on vit et bouge dans les territoires périurbains aujourd’hui et comment ils peuvent devenir le lieu d’une mobilité durable.

 

Lionel Rougé est Maître de Conférences en géographie à l’Université de Caen Basse-Normandie, et actuellement en délégation CNRS à l’UMR 8504 Géographie-Cites (Paris). Ses travaux portent principalement sur les stratégies résidentielles, la mobilité et les modes de vie des ménages installés dans les espaces périurbains. Il a dirigé plusieurs programmes de recherche - notamment « Les captifs du périurbain 10 ans après » (2008), « Vieillir en pavillon: mobilité et  immobilité des personnes âgées dans les espaces périurbains» (2008). Il participe également aux programmes : « Les pôles secondaires dans la réorganisation des mobilités : maturité et durabilité des espaces périurbains?» (2012) et « Les territoires périurbains : de l’hybridation à l’intensité ? » (en cours). Co-directeur avec Martine Berger de l’ouvrage Être logé, se loger, habiter. Regards de jeunes chercheurs (2012), Lionel Rougé est membre du comité d’orientation et de prospective du Forum Vies Mobiles.

Christophe Gay a suivi un cursus associant droit international (Sceaux), sciences politiques (Sorbonne) et psychosociologie (Nanterre). Après avoir travaillé sur l’image de grandes entreprises et de collectivités locales, il a dirigé la communication TER puis le planning stratégique de la communication SNCF. Spécialiste des questions de mobilité, il a proposé la création du Forum dont il est aujourd’hui co-directeur.

Sylvie Landriève a une formation en sciences humaines (Sorbonne), urbanisme et développement territorial (Sciences-Po Paris) et management des politiques publiques (Mines, Nanterre et ESCP). Après avoir assuré pour BNP Real Estate le management de projets immobiliers et urbains, elle a monté la direction de l’immobilier de SNCF et dirigé son service d’asset management. Elle est co-directrice du Forum Vies Mobiles.

Anaïs Lefranc-Morin a une formation en sciences humaines et urbanisme (Sorbonne). Elle s’est spécialisée au cours de son cursus dans les questions de périurbanité,mobilité et développement durable. Aujourd’hui, elle travaille en tant que chargée de projets au Forum Vies Mobiles où elle a notamment oeuvré à la réalisation des deuxièmes Rencontres.

Claire Nicolas a étudié la géographie et l’urbanisme (Sorbonne). Elle a intégré le Forum Vies Mobiles en tant que chargée de projet après avoir travaillé sur les questions d’informalité et de circulation des modèles de gestion urbaine à l’échelle internationale (notamment sur le continent africain).