Mémoires culturelles anglophones

Lieu : Amphithéâtre de la MRSH
Début : 22/09/2016 - 14:00
Fin : 22/09/2016 - 17:00
Responsable(s) scientifique(s) : Penny Starfield

____________________

Dans le cadre de la Semaine de la Mémoire

 - 14H00

Le livre d’artiste : textes, textures, mémoire du livre 

Anca CRISTOFOVICI (Professeure, ERIBIA, UNICAEN)

Par ses formats divers, mais aussi par son économie (modes de fabrication, distribution), le livre d’artiste se trouve au centre des recherches actuelles en histoire culturelle et matérielle. Consacrée aux livres issus de collaborations entre écrivains et artistes, aux États-Unis et en France, cette conférence abordera des aspects qui se dégagent de ce travail : comment un médium se définit à travers un autre, techniques pré- et post-Gutenberg, formes de perception et d’attention, modalités de conservation et archivage en bibliothèque et musée.

 - 14H45

"I select and confect" : la mémoire chez A.S. Byatt, de « Sugar » (1987) à Possession (1990)

Armelle PAREY (Enseignante-chercheuse, ERIBIA, UNICAEN) 

Qu’elle soit individuelle, littéraire ou collective, la mémoire est un thème omniprésent chez la romancière britannique Antonia Byatt et elle sera pour nous l’occasion de cheminer dans l’œuvre d’une romancière aux liens étroits avec l’Université de Caen, puisque Jean-Louis Chevalier fut son premier traducteur et contribua grandement à faire connaître son œuvre en France. Nous nous intéresserons notamment à deux textes publiés à une petite dizaine d’années d’écart : la nouvelle « Sugar » dans Sugar and Other Stories et Possession : a Romance (1990), pionnier du genre dit « néovictorien».

 - 15H45

Mémoires et oublis 

Penny STARFIELD (Professeure, ERIBIA, UNICAEN)

Présentation du séminaire de l’ERIBIA et sa thématique pour 2016-2017 :

« Mémoires et oublis » à travers l’autobiographie de Vera Brittain, infirmière anglaise pendant la Première guerre mondiale: Mémoires de jeunesse (Testament of Youth).

 - 16H30

Le droit à la mémoire : repenser le fracassant vacarme de l’oubli. Histoire des représentations de l’esclavage dans les arts et la littérature anglophone

Françoise KRAL (Professeure, ERIBIA, UNICAEN)

Cette conférence a pour point de départ l’amnésie collective qui a longtemps caractérisé l’histoire de l’esclavage et retrace les étapes de la mise en visibilité des acteurs de l’histoire de l’esclavage. Cette histoire a longtemps privilégié les récits des défenseurs de l’abolitionnisme et a tardé à sonder les infractuosités de l’histoire en creux qui a émergé dans le monde anglophone autour d’artistes et d’écrivains contemporains dont l’œuvre a permis de faire émerger une histoire parallèle (Caryl Phillips, Fred d’Aguiar).

 

Pour en savoir davantageSemaine de la Mémoire

Fichier(s) à téléchargerVoir l'affiche/programme

Contact