Nummus

Le programme Nummus est une base de données et d’images dédiées aux ensembles monétaires trouvés ou conservés en Normandie et étudiés au laboratoire de numismatique du Centre Michel de Boüard – CRAHAM, UNICAEN. Il constitue le prolongement d’un système d’inventaire et de gestion mis au point à la fin des années 1970 et utilisé jusqu’à présent uniquement à des fins de service. La base de données est développée par le pôle Document numérique.


Direction scientifique

Pierre-Marie Guihard
Centre Michel de Bouärd – CRAHAM UMR 6273 (CNRS – UNICAEN), Service de numismatique

Adresse de consultation

https://www.unicaen.fr/crahm/Nummus/



Le pôle Document numérique a été missionné pour la définition des orientations techniques et leur mise en œuvre. Le travail a été effectué en deux phases : il s’est agi d’une part de redocumentariser le système d’inventaire préexistant en un format plus ouvert ; il a ensuite été question de concevoir un outil évolutif, respectant les standards de la numismatique et de l’édition numérique, capable d’accueillir de nouvelles données tout en garantissant leur interopérabilité, leur pérennité d’accès et leur liaison constante avec les résultats des études menées par le service de numismatique du CRAHAM.

Capture d’écran du site Nummus

La spécificité du programme Nummus par rapport à d’autres bases numismatiques a été de considérer la monnaie comme un document d’archives, c’est-à-dire porteuse d’informations mais s’insérant dans un ensemble documentaire plus large, celui du contexte archéologique. La logique qui a présidé à la description des fonds monétaires a été celle dites des « poupées gigognes » propre à l’archivistique. Par conséquent, le standard XML-EAD (Encoded Archival Description) a été retenu pour décrire les monnaies et construire les notices de l’inventaire numérique.

Un des enjeux techniques a consisté à organiser l’espace de consultation pour permettre des parcours de lecture choisis et une sélection raisonnée des informations via une indexation des catégories en usage dans la discipline numismatique et un formulaire de recherche multicritères. Le plan de classement suit un découpage géographique commun à celui de la Carte archéologique de la Gaule et a fait l’objet d’expérimentations de géolocalisation.

Les objectifs du programme peuvent se résumer de la manière suivante :

  • mettre en commun des informations numismatiques destinées à des fins scientifiques et élaborées aussi bien pour des numismates que pour des non-numismates et favoriser, de fait, la prise en compte de données jusqu’ici peu accessibles et peu diffusées ;
  • développer l’apport de l’outil monétaire et de son contexte archéologique pour une meilleure connaissance de l’histoire culturelle et économique ;
  • centraliser les informations pour stimuler des études spécifiques ou transversales en mettant à disposition une matière représentative ;
  • encourager l’échange de données entre les numismates, les archéologues, les historiens et les conservateurs.

En mars 2017 la base comporte plus de 4000 enregistrements de monnaies provenant de plusieurs dizaines de sites archéologiques de l'actuelle Normandie et des régions frontalières, et couvrant les périodes allant de l'Antiquité à l'Époque moderne. La somme des connaissances accumulées représente donc un fonds documentaire d'exception en constante évolution et où le contexte archéologique des monnaies est l'objet d'une attention particulière.

Capture d’écran du site Nummus