Édition numérique de l’Histoire du Grand Comte Roger et de son frère Robert Guiscard de Geoffroi Malaterra

Le projet Geoffroi Malaterra consiste en la mise en ligne de l’édition critique avec traduction française et commentaire scientifique de l’Histoire du Grand Comte Roger et de son frère Robert Guiscard, réalisée à partir de quatre manuscrits primaires et de deux éditions.


Direction scientifique

Marie-Agnès Lucas-Avenel
Centre Michel de Bouärd – CRAHAM UMR 6273 (CNRS – UNICAEN)


Pour l’élaboration de l’édition multi-modale, les ingénieurs du pôle Document numérique appliquent une chaîne de production mettant en œuvre le Single Source Publishing – principe de publication de plusieurs formes (papier et numérique) issues d’un même fichier pivot.

Deux axes de travail sont articulés autour du balisage effectué par le chercheur :

1− établir le cahier des charges scientifique et éditorial du projet. En relation étroite avec le chercheur, les ingénieurs du pôle déterminent le balisage nécessaire à l’établissement scientifique et à l’édition ecdotique du texte ainsi qu’à l’appareillage du flux en vue de sa diffusion multi-supports. Ils fournissent les outils nécessaires au chercheur et aux secrétaires d’édition dans des environnements de travail dédiés sous éditeur XML (XMLMind XMLEditor). L’encodage des flux pour le projet Malaterra requiert notamment la structuration du texte édité à partir des variantes des manuscrits collationnés, l’encodage des lacunes, de l’apparat critique en conformité avec les recommandations de description des données textuelles de la Text Encoding Initiative (module Critical Apparatus). Du point de vue éditorial, l’encodage satisfait les exigences dues aux formes conjointes papier et numérique : segmentation pour l’alignement avec la traduction française, répartition des notes (philologiques, historiques, d’apparat, de sources), mise en parallèle des fac-similés.

2− réaliser les formes, matérielle et numérique, de l’édition à partir du même fichier source encodé en XML-TEI. Les flux structurés et appareillés sont exploités pour automatiser des tâches de mise en page (calculs d’encombrement, transformations et répartition des données dans les blocs) afin de répondre aux caractéristiques de la collection d’édition de sources Fontes et paginæ. L’édition génétique est finalisée sous le logiciel de PAO InDesign par les secrétaires d’édition des Presses universitaires de Caen et répond aux usages traditionnels de présentation et de validation par les pairs (apparat positif et usage des troncatures).

L’édition numérique est entièrement réalisée au pôle Document numérique, à partir d’un moteur d’affichage générique créé dans le cadre de l’Équipex Biblissima, permettant la diffusion de corpus encodés en TEI. Le site intègre des fonctionnalités adaptées à l’édition critique : affichage du texte édité et de sa traduction française, reconstitution de chacun des témoins, images des manuscrits numérisés, exploitation des index anthroponymique et toponymique. Le site est conçu de manière à faciliter les différentes approches du texte par un public varié – spécialiste ou non – et intéressé par des domaines de recherche différents (historiographie médiévale, histoire des conquêtes normandes et de l’Italie méridionale au XIe siècle, transmission des textes, philologie et linguistique latines, etc.). Il sera ensuite alimenté par les livres III et IV.

Capture d’écran du site