Ichtya

Le programme de recherche Ichtya a pour objet la transmission du savoir ichtyologique de l’Antiquité à la fin du Moyen Âge. L’équipe de recherche s’attache à produire des éditions numériques bilingues (latin/français) de traités médiévaux, mais également une bibliothèque numérique de textes latins annotés.


Direction scientifique

Thierry Buquet et Brigitte Gauvin
Centre Michel de Bouärd – CRAHAM UMR 6273 (CNRS – UNICAEN)


Le programme Ichtya a pour objectif l’étude de la transmission du savoir ichtyologique de l’Antiquité au Moyen Âge.

Le premier axe de ce programme consiste en l’édition multimodale de traités médiévaux latin et leur traduction. C’est dans ce cadre qu’a été publié aux Presses universitaires de Caen le quatrième livre de l’Hortus sanitatis, intitulé De piscibus. L’édition critique et sa traduction sont accompagnées d’un apparat des sources et de commentaires philologiques et zoologiques. Dans le cadre de cet axe, le pôle Document numérique a réalisé un environnement de travail en XML-TEI pour l’encodage du texte et des sources. Il a également réalisé le site de publication de l’édition. Le travail d’édition scientifique se poursuit par l’édition du livre du De animalibus d’Albert Le Grand consacré aux poissons et intitulé Liber vicesimus quartus animalium, qui est sigillatim de aquaticis et ceux du Liber de natura rerum de Thomas de Cantimpré, De monstris marinis et De piscibus marinis sive fluvialibus.

Le deuxième axe de ce programme vise la constitution d’une bibliothèque ichtyologique numérique de textes latins de l’Antiquité à la fin du Moyen Âge, la Bibliothèque Ichtya. L’objectif est de rendre accessible à la communauté s’intéressant au savoir ichtyologique ce corpus sous forme de site web interrogeable par moteur de recherche. Un ensemble de textes a été identifié, est en cours d’océrisation et est pré-encodé en XML-TEI au CRAHAM et au Pôle numérique de la MRSH, allant du Ier siècle à la fin du XIIIe siècle, représentant un volume textuel de plus de 700 000 caractères et reprenant des textes de Pline l’Ancien, Solin, Basile de Césarée, Ambroise de Milan, Isidore de Séville, Alexandre Neckam, Jacques de Vitry, Barthélemy l’Anglais, Vincent de Beauvais, Arnold de Saxe, Marc d’Orvieto, Pseudo-John Folsham et les textes latins de l’Hortus sanitatis, d’Albert le Grand et de Thomas de Cantimpré précédemment cités. Le rôle du pôle Document numérique se situe dans la formation de l’équipe, l’installation d’environnements de travail et la construction d’un site laboratoire pour la consultation et l’interrogation du corpus.

Le troisième axe de ce programme de recherche s’intéresse aux synonymies et à l’étude des noms de poissons. L’intérêt du pôle Document numérique pour les questions d’indexation et de constitution de bases d’autorités a permis de constituer un prototype de thesaurus des noms de poissons et des réalités auxquels ces noms ont pu parfois être identifiés. Ces notices de noms de poissons sont encodées en XML-TEI et stockées sur un serveur dans une base de données XML (BaseX). Un outil collectif (Pluco) conçu au pôle Document numérique permet de créer, corriger, ces notices de manière collaborative. L’environnement de travail permet ensuite de lier ces notices aux sources textuelles. Cette méthodologie de travail permet à la fois la constitution d’index traditionnels pour la consultation transversale de la bibliothèque Ichtya mais également la consultation de ce dictionnaire des noms de poissons grâce à un prototype de site conçu au pôle Document numérique.

Paris BNF, Latin 16169, f. 220r