Chroniques latines du Mont Saint-Michel

L'édition en ligne des Chroniques latines répond à un objectif de valorisation des fonds patrimoniaux conservés à la bibliothèque d'Avranches. Elle a été voulue comme une invitation à la lecture du livre médiéval et met ainsi le texte des Chroniques latines tel que l'ont établi et traduit P. Bouet et O. Desbordes en regard des pages numérisées des principaux témoins médiévaux.


Direction scientifique

Pierre Bouet
Olivier Desbordes

Partenaires



Les Chroniques latines présentent un corpus de textes latins consacrés à l’histoire des origines du Mont Saint-Michel en Normandie autour de deux textes majeurs, qui se trouvent dans les manuscrits montois déposés à la bibliothèque municipale d’Avranches.

  • La Revelatio ecclesiae sancti Michaelis archangeli in Monte Tumba raconte la fondation du premier sanctuaire du Mont par l’évêque Aubert, vers le début du VIIIe siècle ;
  • Le De miraculis in Monte sancti Michaelis patratis regroupe trois récits. L’Introductio monachorum rapporte comment le duc Richard Ier établit des moines bénédictins sur le Mont vers 965-966. Le De translatione et miraculis beati Autberti raconte comment on redécouvrit les ossements et le crâne d’Aubert. Les Miracula sancti Michaelis présentent les prodiges attribués à l’archange des origines jusqu’en 1050.

Le Liber de apparitione du Mont Gargan et le De scuto et gladio de Baudri de Dol contribuent à une étude critique de ces textes fondateurs.

L’édition en ligne des Chroniques latines répond à un objectif de valorisation des fonds patrimoniaux conservés à la bibliothèque d’Avranches. Elle a été voulue comme une invitation à la lecture du livre médiéval et met ainsi le texte des Chroniques latines tel que l’ont établi et traduit P. Bouet et O. Desbordes en regard des pages numérisées des principaux témoins médiévaux. Le lecteur pourra ainsi consulter les textes qui lui sont proposés dans la forme même où ils ont été conservés jusqu’à nous.

Capture d’écran du site