Environnement, Société, Économie : L'homme et la biodiversité

À la suite du Symposium de Saint-Martin de Vésubie (Vivre ensemble avec le loup ? Hier aujourd’hui et demain ?, éd. Tallandier, 2014) et du colloque international des 20 ans d’Histoire et Sociétés Rurales (Les Petites gens de la terre du Néolithique à l’actuel, éd. PUC, « BPR, 4 », 2017), l’axe structurel du CRHQ liée à la ruralité débouche sur deux volets complémentaires :

Volet 1. Alimentation, biodiversité et gestion de la faune sauvage

Volet 2. Mobilité sociale et petites gens dans les campagnes

Ces deux volets intègrent la dimension « littorale et maritime », placée auparavant à part dans le laboratoire (Jean-Louis Lenhof), au sein de la thématique d’histoire rurale, déjà bien identifiée, qui poursuit son évolution. L’essor du site « Homme et loup : 2000 ans d’histoire » (au 31 décembre 2016 : 9575 visites et 22 055 recherches depuis 2014), l’implication collective de doctorants sur l’histoire sociale de la paysannerie, sur l’histoire de l’alimentation (dir. J-M Moriceau) et sur les politiques publiques en matière agricole (dir. M. Boivin), l’intégration de chercheurs associés du Val de Loire sur les questions alimentaires (Marc de Ferrière et Jean-Pierre Williot) ou environnementales et animales (Rémi Luglia), les partenariats engagés avec des géographes à propos des études rurales (Philippe Madeline) et de la faune sauvage (David Gaillard), l’évolution de la revue Histoire et Sociétés Rurales soutenue par le laboratoire (Jean-Marc Moriceau, Edgar Leblanc, Bernard Bodinier, Mathieu Guérin), manifestent l’attractivité de cette double dimension :

1. Les rapports entre homme et animal, sur terre comme sur mer

2. La reproduction et la mobilité sociale au sein du monde rural

Ces deux volets partent d'une prise en considération d'un espace (le rural, la terre, la mer) qui sera exploré à la fois dans ses aspects environnementaux et dans le support qu'il offre à la société. Dans le premier volet, la biodiversité, affectée par les pratiques alimentaires et leurs exigences productives, est confrontée à la gestion de la faune sauvage.

Dans le second volet, le cadre de vie, plus ou moins modifié et préservé, est envisagé comme support des trajectoires professionnelles et vitales, individuelles et collectives.

En dehors des liens structurels entre ces deux volets, l’attachement à l’inscription territoriale des évolutions sociales, à l’histoire économique et sociale, à la cartographie historique, à la spatialisation des faits historiques, aux méthodes quantitatives et aux bases de données, cimente l’équipe.

Partenariats

  • La Fédération des Sociétés historiques et archéologiques de Normandie (Bernard Bodinier). La FSHAN a programmé son congrès 2018 sur "De la fourche à la fourchette".
  • La revue Histoire et Sociétés Rurales, que soutient le CRHQ depuis l’origine. L’AHSR (J-M Moriceau, P Madeline) et l’équipe alimentation (J-P Williot, Marc de Ferrière)  ont programmé un colloque en octobre 2017 à Sancerre sur Alimentation et monde rural.
  • Le laboratoire IDEES-Caen (UMRS CNRS 6266), qui contribue au développement du Site Homme et loup.
  • La Loure (Ph. et Yvon Davy), sur la question du patrimoine chanté.
  • Les Archives départementales de l’Orne (J-C Martin), qui soutiennent les recherches en histoire rurale.
  • Le Laboratoire d’études rurales de l’université  Lyon 2  (Claire Delfosse, Pierre Cornu, demande en cours)
  • La Communauté d’agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie (A-G Chaussat, demande en cours).