Cirnef

Des professionnalités à l'épreuve de la réforme des rythmes scolaires : quand le jeu questionne les pratiques des enseignants et des animateurs

Lieu : Amphithéâtre de la MRSH
Début : 07/06/2018 - 13:30

Soutenance de thèse de Vanessa DESVAGES-VASSELIN

Cette recherche interroge la professionnalité des enseignants et des animateurs amenés à partager un même terrain suite à la réforme des rythmes scolaires à travers leurs pratiques singulières du jeu. C’est au filtre de la didactique clinique qu’on analyse cette professionnalité considérant que l’analyse de la pratique didactique ludique ne peut se faire d’une manière désincarnée, excluant le sujet. Notre objectif est d’identifier quelles sont les pratiques ludiques et comment ces pratiques ludiques sont liées au rapport au jeu de l’enseignant et de l’animateur. Nous émettons l’hypothèse que la pratique personnelle ludique et la rencontre avec l’Autre impactent les pratiques ludiques professionnelles.  Les quatre études de cas présentées ici et leur comparaison permettent d’identifier les tensions dans les pratiques ludiques de chacun mais aussi dans la construction de son identité professionnelle. La comparaison des cas avec des entretiens de groupes professionnels d’animateurs et d’enseignants permet d’observer comment le sujet s’approprie l’histoire de son groupe et quel rapport il construit avec l’Autre.  Cette recherche interroge au-delà de la construction professionnelle des uns et des autres, la spécificité de la pratique ludique à l’école et autour de l’école, les résultats suggérant qu’il n’est pas toujours simple, quel que soit le professionnel, de se détacher de la forme scolaire. Enseignants ou animateurs, chaque sujet s’avère être lieu de tensions internes difficiles à gérer. Cette étude tente de montrer dans quelles mesures les pratiques ludiques de chacun sont impactées par ces jeux de tensions.

En présence de :

  • M.Gilles BROUGERE (Professeur des Universités, Université Paris 13, Rapporteur), 
  • M.Pablo BUZNIC-BOURGEACQ (Maitre de conférence, Université Caen Normandie, Directeur pédagogique), 
  • Mme Marie-France CARNUS (Professeure des Universités, Université Toulouse 2, Rapporteuse), 
  • Mme Isabelle HARLE (Maitresse de conférence HDR, Université Caen Normandie, Examinatrice), 
  • Mme Thérèse PEREZ-ROUX (Professeure des Universités, Université Montpellier 3, Examinatrice), 
  • M. Thierry PIOT (Professeur des Universités, Université Caen Normandie, Directeur de thèse).

 

 

Facebook icon