Journée de recherche des Masters en Sciences de l'Education

Début : 05/04/2012

168 route de la Délivrande Caen
L’évaluation est aujourd’hui présente sous diverses formes à tous les niveaux des systèmes d’éducation, de formation, de santé et d’intervention sociale. La culture du résultat et la mesure des performances ont contribué à donner une place stratégique et discutée aux indicateurs chiffrés dans l’interprétation des effets produits sur les personnes et les sociétés par le travail social et éducatif au sens large. L’efficace sociale aujourd’hui acquise par l’évaluation, depuis la relation d’accompagnement jusqu’à celle des systèmes éducatifs ou de santé, participe de la remise en question des principes de vision et d’action qui structuraient les métiers de l’intervention pour autrui. Entre soumission aux impératifs budgétaires et contestation des objectifs et des instruments de la mesure, l’évaluation est aujourd’hui devenue un mode de régulation politique, lieu de multiples controverses au sein desquelles la recherche en sciences humaines et sociales se trouve à la fois impliquée et concernée.

La journée de recherche des masters de sciences de l’éducation se donne pour objet de clarifier l’extension des questions liées à l’évaluation en examinant les conditions de possibilité du passage des relations enseignants/élèves, formateurs/stagiaires, soignants/soignés à celui des systèmes en passant par celui des organisations et établissements. Y-a-t-il un lien direct et univoque entre la qualité perçue de l’enseignement, de la relation de soin, de la formation professionnelle et sa traduction à l’échelon des résultats des systèmes ? Le constat généralement admis de la co-production des résultats entre professionnels et usagers de l’action formative ou sociale et médicosociale est-il correctement pris en compte dans les principes et modalités d’évaluation ?
Quelle est la validité de la distinction entre évaluation interne et externe au niveau des établissements ou organismes? Toutes les formes d’aide à autrui sont-elles modélisables sous forme de services ? Tels sont quelques uns des axes d’interrogation que nous voudrions aborder à partir de la manière dont ils s’actualisent sur les terrains de recherche et de formation des masters de sciences de l’éducation, à savoir : l’éducation, le travail social et médico-social et la formation professionnelle continue.

PROGRAMME DE LA JOURNÉE
9h15 - 9h30 - Introduction de la journée Philippe Mazereau, Directeur du master professionnel ; « Education, formation et mutations sociales : ingénierie et professionnalité »
9h30 - L’évaluation de la formation professionnelle continue : enjeux et questionnements. Maud Hatano-Chalvidan, maître de conférences en sciences de l’éducation, Université de Caen Basse-Normandie.
10h15-10h45 - Discussion
10h45 - L’évaluation dans le champ du travail social et médico-social : appropriation culturelle et options du législateur
Marcel Jaeger, Professeur titulaire de la chaire travail social et intervention sociale du CNAM
11h30 - 12h - Discussion
14h30-15h15 - L’évaluation des établissements scolaires au delà d’un effet miroir. Vincent Dupriez, professeur en sciences de l’éducation, Université catholique de Louvain
15h15-15h45 - Discussion