La forge numérique
l m m j v s d
 
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
 
 
 
7
 
8
 
 
 
 
 
 
14
 
15
 
16
 
 
18
 
 
20
 
21
 
22
 
 
24
 
25
 
 
 
 
29
 
30
 
 
 
 
 
 
 

La construction de modèles d’enfances hors de France : effets de la scolarisation

Début : 19/12/2012

4ème journée d'étude sur l'enfance au quotidien

Cette quatrième journée d'étude sur l'enfance au quotidien, organisée par l'équipe Enfances, Jeunesses et Cultures du CERSE, propose d'aborder la question des modèles d'enfances hors de France, comparativement à l'enfance en France. L'enfance et la jeunesse sont le résultat de constructions culturelles produisant des modèles d'enfance. A l'intérieur de ces constructions culturelles, on s'intéressera aux effets de la scolarisation sur la construction des modèles, leurs transformations et leurs évolutions. On fera appel à l'approche comparative qui engendre une réflexion sur notre propre modèle culturel. La thématique de la journée s'inspire de l'ouvrage co-dirigé par Doris Bonnet, Catherine Rollet et Charles Edouard de Suremain, Modèles d'enfances, successions, transformations, croisements, paru aux éditions des archives contemporaines à Paris en 2012, auquel il sera fait référence.

Au programme :

Matin : 9h30-12h30

  • Introduction : Entre écoles et familles : la confrontation des modèles d'enfances,  Julie Delalande (PU, Caen, CERSE, équipe EJC)
    A l'échelle de la planète, quelques modèles forts se dessinent à l'aide desquels on peut analyser les situations rencontrées par les enfants ainsi que les représentations que les sociétés se sont construites de l'enfant : l'enfant du lignage, de la chrétienté, de la Nation et l'enfant comme personne. Comment nous aident-ils à comprendre la délicate relation entre écoles et familles, d'un pays à l'autre ?

  • Le modèle de l'enfance chez les Touaregs et son évolution sous l'effet de la scolarisation, Cristina Figueiredo (MCF, Paris Descartes, EDA)
    Comment l'éducation parentale peut-elle cohabiter avec l'éducation scolaire ? Cette question a toujours fait l'objet de longues réflexions, notamment en contexte colonial, et elle est d'autant plus sensible lorsqu'il s'agit d'éloigner les enfants nomades du système de transmission familiale. Quels statuts perdent-ils et que pourraient-ils gagner à cette scolarisation ? Telles sont les pistes de réflexion de cette intervention. 

Après-midi : 14h-17h

  • Les modèles de l'enfance dans les orientations et les dispositifs éducatifs scolaires, en Italie et en Suisse, à l'épreuve d'une société multiculturelle, Valentina Crispi (doctorante, Caen, CERSE)
    La condition multiculturelle de notre société occidentale non seulement « oblige » à concevoir des dispositifs d'accueil scolaire des enfants immigrés, mais encore sollicite une réflexion pédagogique et des interventions éducatives qui s'adressent au sujet autochtone et à l'école entière : on étudiera comment est repensé le « sujet » de l'éducation dans des sociétés où la multiculturalité s'affirme : en Suisse et en Italie.

  • Les enfants entre l'universel et les singularités des enfances, Léandro de Lajonquière (PU, Caen, CERSE, équipe EJC)
    La psychanalyse permet de penser la position des enfants dans le discours social et leurs transformations. L'école et la famille sont des dispositifs discursifs de subjectivation. Le projet de la modernité républicaine les avait pensés comme étant complémentaires dans la formation des enfants, mais en ayant entre eux une différence qui avait aussi un caractère formatif. Le déclin du projet moderne entraine l'effacement de cette différence qui à son tour n'est pas sans conséquence au niveau des repères symboliques d'humanisation.

Facebook icon