L’Union européenne et la paix : quelles avancées vers une fédération européenne ? (partie II)

Lieu : MRSH (Amphithéâtre / salle des Actes)
Début : 21/11/2018 - 08:15
Fin : 22/11/2018 - 17:15
Responsable(s) scientifique(s) : Laurence Potvin-Solis,

Au-delà du développement d’un corpus de connaissances spécialisé sur le processus et les valeurs essentielles de la construction européenne, au-delà des progrès d’un cadre juridique autonome propre au développement de l’Union en tant qu’institution, en cette année du Centenaire de l’Armistice de 1918, les Journées Jean Monnet des 21 et 22 novembre 2018 mettent à l’étude « l’Union européenne et la paix : quelles avancées vers une Fédération européenne ? ». Organisées dans les locaux de la MRSH Caen, ces Journées poursuivent les travaux engagés par les précédentes Journées Jean Monnet des 9 et 10 novembre 2017 (https://jmonnet-ue-paix.sciencesconf.org/) qui se sont déroulées en trois moments successifs : la paix et l’identité de l’Union européenne (session I); les instruments au service de la paix et les méthodes de l’Union (session II); la paix par l’économie et la monnaie ? (session III).

Les Journées des 21 et 22 novembre 2018 poursuivent les réflexions sur les approches conceptuelles et les instruments de la paix « par », « dans » et « hors » de l’Union et sur l’implication de l’Union – et ses perceptions – dans les mécanismes de résolution ou de prévention des conflits internes et externes à ses « frontières ». Comme celles de novembre 2017, elles sont animées par la dialectique des rapports entre l’Union et la paix à l’aune de la nature singulière de l’Union et de la question des avancées vers une « Fédération européenne ». Elles interrogent la volonté des Etats membres de poursuivre « en commun » face aux défis et enjeux de paix dans un contexte marqué par la fragilité de la paix, la diversification des risques, le Brexit, les crises et la mise en question de l’essence même du projet européen. Elles mettent à nouveau en évidence combien le concept de paix, valeur et objectif affirmé au plan supranational, et l’évolution des politiques de l’Union qui lui sont liées, appellent à être confrontés à des réalités et tensions multiples et de diverses nature. Réalités politiques, géopolitiques, économiques, monétaires, sociales, culturelles, environnementales, …, autant de réalités exigeant des rapprochements et davantage de « commun » mais pouvant aussi constituer de forts facteurs de « désunion » ou de divisions au sein de l’Union européenne.

Par ces Journées Jean Monnet de 2017 et de 2018, les différentes politiques de l’Union européenne sont interrogées, en partant du prisme économique à partir duquel la construction européenne s’est construite pour envisager les mutations engendrées par les politiques de l’Union menées dans l’Espace de liberté, de sécurité et de justice (ELSJ) et dans le domaine de l’action extérieure de l’Union et de la Politique étrangère et de sécurité commune (PESC-PSDC). Elles intègrent des réflexions sur la nature de l’Union et les relations qu’elle entretient avec le Conseil de l’Europe et les organisations internationales concernées. Elles visent à donner un large éclairage sur la liaison entre la construction européenne et la paix et sur les enjeux passés, présents et à venir de l’implication de l’Union européenne pour la paix, de ses rapports avec ses Etats membres ainsi que des progrès et possibles reculs d’une « Fédération européenne ».

La relation de la paix aux valeurs de l’Union et tout particulièrement au respect de l’Etat de droit et des droits fondamentaux a conduit à prendre pour point de départ des Journées des 21 et 22 novembre 2018 la question des droits de l’homme en Europe au service de la paix. Dans ces perspectives, ces Journées d’études réuniront une quarantaine d’intervenants venant de France et d’Europe, autour de quatre temps successifs : l’Union européenne, la paix et les droits de l’homme (session I); la paix, la sécurité et la cohésion de l’Union (session II); le multilatéralisme, le constitutionnalisme et la nécessité d’une approche européenne transversale de la paix (session III); la paix et la politique extérieure de l’Union européenne (session IV).

Les actes de ces Journées Jean Monnet de 2017 et de 2018 feront l’objet d’une publication dans la Collection « Colloques Jean Monnet » des éditions Bruylant (Bruxelles).

Informations et inscriptions : https://jmonnet18-paix.sciencesconf.org/