Normes et normativité : questionnements entre sociologie et psychologie

Lieu : amphi Mathématiques (Bât. A : Accueil) – campus 1 – Université de Caen
Début : 02/10/2015 - 09:00
Fin : 02/10/2015 - 18:00
Responsable(s) scientifique(s) : Catherine Caleca, Stéphane Corbin, Agnès Salinas et Manuel Tostain

 

Normes et normativité sont des notions omniprésentes et foisonnantes et souvent invisibles dans nos sociétés contemporaines. Elles font l’objet de nombreux questionnements en sciences sociales tant du côté de la sociologie que de la psychologie. Les normes ont une dimension anthropologique, elles sont constitutives du fait humain : pas de sociétés sans normes, pas d’individus échappant totalement à l’emprise des normes. Cependant, la question des normes est sous-tendue par des tensions conflictuelles. Ainsi, dans le champ politique le rappel de la norme peut servir aussi bien à légitimer des usages et représentations sociales de la réalité, comme ciment du lien social, qu’à contester certaines pratiques sociales, les normes étant alors envisagées dans leur dimension aliénante : il s’agit de s’en émanciper pour vivre de manière personnelle et authentique. Quant à la normativité, elle semble être la face effective, concrète et souvent négative des normes : ce sont les mécanismes et processus par lesquels les normes s’imposent, dessinent notre paysage mental et infléchissent nos conduites.

L’objectif de cette journée d’étude sera de s’interroger sur la façon dont ces notions sont travaillées et travaillent la sociologie et la psychologie. Sur le plan épistémologique et scientifique : comment sont définies ces notions, quels débats et enjeux soulèvent-elles ?  sur quelles bases sont établies les normes scientifiques qui fondent nos pratiques de recherche ? Sur le terrain professionnel : quelles normes sont mobilisées ? Quel travail de normativité peut-on voir à l’œuvre ? Quelles sont les incidences et les enjeux de savoir, de pouvoir, de normalisation  de cette référence aux normes dans le champ de l’intervention sociale et psychologique. Cette journée procédera par regards croisés : entre épistémologie et recherches, entre sociologie et psychologie, entre théories et pratiques professionnelles.


Programme :

09h00-9h15               Accueil des participants

09h15-9h45               Présentation croisée de la journée par Stéphane Corbin et Manuel Tostain :
                                     questions sur les normes et la normativité d’un point de vue sociologique et psychologique
 

Le questionnement des normes : enjeux épistémologique et scientifique

09h45-10h30             Conférence de Roland Gori

10h30-10h45             Questions

10h45-11h00             Pause

11h00-11h30             Philippe Chanial, « La norme à l'épreuve de la  relation »

11h30-12h00             Coordination des interventions de doctorants par Stéphane Corbin et Agnès Salinas :
                                      Pierre-Alexandre Delorme : «La transgression comme mise en question de la norme» ; Stéphan Hubert : « Normes culturelles et normes d’entreprise : du mimétisme à l’appropriation individuelle »

12h00-12h30             Débat

 

12h30-14h15             Pause déjeuner

 

14h15-14h30             Présentation par Catherine Caleca et Laurent Bocéno

Normes et pratiques professionnelles

14h30-15h00             Nadine Proia-Lelouey, "DSM : la norme contre le sujet"

15h00-15h15             Questions

15h15-15h30             Pause

15h30-17h00             Table-ronde « De la normativité dans le travail social »
                                      Avec : Michel Chauvière, Gillonne Desquesnes, Édouard Quiédeville, Didier Tronche

17h00-17h30             Bilan de la journée. Clôture.

 

Inscription gratuite. Pour plus d'information : cerrev@unicaen.fr

 
Fichier(s) à télécharger  affiche - 2.11 Mo