Élevages et races

Faire naître, élever, dresser sont les objectifs du bon éleveur, instruit par les écrits de Paul Fournier dit Omonde (Le Demi-sang trotteur et galopeur : théories générales, élevage…, 1907), ou encore de Félix Villeroy (Manuel de l'éleveur de chevaux, 1857). Les recommandations sur les races équines et leur amélioration forment le propos de Jean-Baptiste Huzard (Instruction sur l'amélioration des chevaux en France, destinée principalement aux cultivateurs, 1801) et du Marquis de Drée (Instruction sur l'amélioration des chevaux en France, 1831) ou encore d’Eugène Gayot (Études hippologiques, 1845). Les étalons, poulinières et poulains sont répertoriés dans les Stud Book.

Une jument normande et son poulain

PICHARD, Manuel des haras, ou Système de régénération des races de chevaux, Paris : Delacour, 1812.
Étalon demi-sang normand, appartenant à M. Th. Lallouet à Semallé (Orne)

Journal d’agriculture pratique, moniteur des comices, des propriétaires et des fermiers, Paris : Librairie agricole de la Maison rustique, 1906, tome 12.
Dressage des chevaux de manège

La connoissance parfaite des chevaux, contenant la maniere de les gouverner & de les conserver en santé…, Paris : la Compagnie des libraires, 1741.
Étalon race barbe, premier prix à l’exposition universelle de Paris, 1889

Journal d’agriculture pratique, moniteur des comices, des propriétaires et des fermiers, Paris : Librairie agricole de la Maison rustique, 1891, tome 2.